1 GHz : la réponse d’Intel n’a pas tardé

Mobilité

La gloire d’AMD n’aura été que de courte durée. En effet, trois constructeurs traditionnellement proches du fondeur, annoncent la disponibilité prochaine sur le marché américain de PC équipés de Pentium III cadencés à 1 GHz.

Il commence à y avoir foule dans la cour des machines pourvues de processeurs cadencés à 1 GHz. En effet, depuis hier, trois constructeurs annoncent à leur catalogue de nouveaux PC équipés des processeurs Pentium III les plus rapides jamais construits. Il s’agit de Dell, IBM et Hewlett Packard, trois constructeurs qui ont toujours été fidèles, du moins dans le haut de gamme, au premier fondeur mondial. Ces annonces font suite à celles de Gateway et Compaq, annonçant des PC utilisant, eux, des Athlon d’AMD cadencés à la même vitesse (voir édition du 6 mars 2000). A ce sujet, Gateway a fait savoir par ses porte-parole français que le Select 1000, son PC à 1 GHz, est d’ores et déjà disponible sur le marché britannique à 2 199 livres sans les taxes (un peu moins de 24 000 francs) et qu’il devrait arriver sur le marché français dans le courant du mois d’avril, à un prix non encore déterminé.

Pour ce qui est d’Intel et de ses Pentium III ayant atteint cette vitesse hautement symbolique, il est en revanche bien difficile d’en savoir plus sur les machines qui en tireraient partie. Si IBM propose bien un Aptiva S Series avec le précieux processeur, les deux autres n’ont pas encore totalement actualisé leurs sites. Chez Hewlett Packard, le lien concernant un Pavilion à 1 GHz mène au communiqué de presse d’Intel alors que chez Dell, il n’y a aucune trace de machine de ce type à l’heure où nous bouclons cette édition.

Mais nos confrères du magazine américain PC World étaient visiblement dans la confidence, un article de ce jour sur leur site détaillant les trois machines. Pour IBM, la configuration comprend outre le processeur, 128 Mo de RDRAM, un disque dur de 40 Go, un graveur de CD 4x4x32 et un lecteur de DVD-Rom 8x ainsi qu’une carte réseau 10 Mbits/s. Avec un moniteur 19 pouces à tube court, ce PC est vendu 3 598 dollars sans les taxes (environs 25 000 francs HT). Un peu plus cher, on trouve, à 3 998 dollars toujours sans les taxes (environ 27 000 francs HT), le H-P Pavilion 1G dont la configuration ressemble étrangement à celle proposée par Big Blue. En revanche, la machine Dell affiche un tarif proche du double à 5 998 dollars, une nouvelle fois sans les taxes (environ 40 000 francs HT). Il faut dire qu’à un tel tarif (on se croirait presque revenu dix ans en arrière !) on a droit à l’excellence technique du monde PC : processeur Pentium III à 1 GHz, 256 Mo de RDRAM, carte graphique GeForce 256 garnie de 64 Mo de DDR-RAM, un moniteur 19 pouces, un graveur de CD 8x4x32x, un lecteur de DVD 12x et un disque dur de 30 Go. Seul le petit modem à la norme V90 fait office d’ancêtre dans cette configuration high tech. Les responsables français de Dell nous ont affirmé que cette machine serait disponible sur le marché français au plus tard à la fin avril. Si les tests de performances réalisés par nos collègues américains donnent les machines à base de Pentium III gagnantes face à celles équipées d’Athlon, il faut clairement nuancer ces résultats, la mémoire vive Rambus RD-Ram intervenant grandement dans le résultat final (voir test d’un pentium 733). Et pour le moment, les cartes mères à base d’Athlon n’acceptent pas ce type de mémoire très rapide.

Coté tarif, si le prix de 990 dollars par pièce pour mille unités de ce nouveau processeur est clairement indiqué sur le site d’Intel, il est aussi stipulé que, pour l’instant, les livraisons s’effectueront en quantité limitée. En revanche, ce tarif place les Pentium III 300 dollars (environ 2 000 francs) moins chers que les Athlon. On peut s’attendre à une réponse rapide du fondeur texan, même si cela doit lui coûter en terme de rentabilité. Enfin, il est à noter qu’Intel, à la différence d’AMD, n’a pas annoncé, conjointement au lancement des Pentium III à 1 GHz, de versions fonctionnant à 900, 933, 950 ou 966 MHz.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur