1 To pour OneDrive Entreprise : Microsoft donne de l’espace au cloud

CloudData-stockageStockage
microsoft-onedrive-1-to

Microsoft, qui cherche à motiver la transition des entreprises vers le cloud pour les processus collaboratifs, porte de 25 Go à 1 To l’espace de stockage en ligne alloué aux utilisateurs de OneDrive Business et d’Office 365 ProPlus.

Le seuil historique des 25 Go n’est plus : les entreprises abonnées à l’offre OneDrive for Business ou qui y accèdent à travers leur souscription Office 365 ProPlus bénéficient désormais, pour chaque utilisateur enregistré, de 1 To d’espace de stockage en ligne.

Dans une contribution blog, Microsoft impute cette générosité au développement rapide des usages mobiles, mais aussi à la généralisation des connexions réseau (très) haut débit facilitant le partage de documents dans un contexte professionnel. Couplés à des problématiques de sécurité et de coût du stockage, tous ces éléments conjoncturels ont, selon l’éditeur, fait naître une nouvelle approche dans la gestion des données.

C’est dans cette philosophie que s’inscrit le passage au téraoctet… pour un nombre limité de clients. En l’occurrence, uniquement ceux qui ont souscrit l’offre autonome OneDrive Entreprise – dévoilée le 1er avril – ou qui se sont abonnés à la version ProPlus d’Office 365 (à partir de 12,90 euros HT par mois et par utilisateur en France). Les utilisateurs d’Office 365 Petite Entreprise, Moyenne Entreprise et Entreprise E1/E3 ne sont pas concernés, au même titre que les particuliers, qui restent à 20 Go dans le cadre de l’offre Office 365 Personnel, accessible depuis la mi-avril.

Sans fournir davantage d’informations, Microsoft annonce lancer un plan de migration des données pour aider les entreprises dans leur transition vers le cloud. La multinationale en profite pour annoncer d’autres nouveautés pour sa suite bureautique cloud. Elles ont toutes été évoquées lors de la dernière conférence SharePoint, tenue début mars à Las Vegas.

En premier lieu, le “graphe d’entreprise”. Héritée du réseau social Yammer (racheté en juin 2012 pour 1,2 milliard de dollars), cette technologie basée sur des algorithmes d’apprentissage automatique s’étend à toutes les composantes d’Office 365. Son rôle : exploiter les documents, les communications électroniques, les réunions et les projets comme autant de signaux pour cartographier les interactions entre les collaborateurs.

Grâce à l’analyse des flux d’activités en provenance d’Office, mais aussi de SharePoint, Exchange, Lync et Yammer, seules les informations les plus pertinentes seront présentées à l’utilisateur final. Un premier logiciel connu sous le nom de “projet Oslo” exploitera ce “graphe d’entreprise” pour faciliter la recherche de contacts et de contenus numériques, qui seront affichés sous la forme d’une mosaïque.

Rappelons que OneDrive (anciennement appelé SkyDrive et rebaptisé après un conflit de marque), progressivement ouvert au public entre 2007 et 2008, revendique aujourd’hui près de 300 millions d’utilisateurs. Pour en étendre la visibilité, Microsoft multiplie les partenariats. En France, Bouygues Telecom a intégré la brique Office 365 – et donc OneDrive for Business – dans ses offres Bbox Pro et Bbox Entreprises, en complément à l’accès Internet et à la téléphonie.

office-365-proplus-onedrive
Le passage à 1 To ne concerne que les utilisateurs de OneDrive Entreprise et d’Office 365 ProPlus.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Microsoft ?

Crédit photo : alphaspirit – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur