10 millions de foyers connectés en 10 ans d’Internet

Mobilité

L’engouement des Français pour le Net n’a cessé de progresser depuis le lancement en 1996 des premières offres d’accès grand public.

1997 – 2006. En dix ans,“le nombre de foyers français connectés à Internet a été multiplié par 100”, souligne l’institut Médiamétrie, qui a fait le bilan des usages du “Réseau des réseaux” dans notre pays. Au premier trimestre 2006, près de 10 millions de foyers (9,9 millions plus précisément) disposaient d’un accès Internet. Ils étaient à peine 95 000 fin 1996.

Selon François-Xavier Hussherr, directeur du département Internet et nouveaux médias, “la croissance spectaculaire d’Internet en France s’est faite en trois étapes” : 1997 – 2002; l’année 2003 puis 2004 à aujourd’hui.

La première période a marqué le démarrage d’Internet dans l’Hexagone avec la floraison des offres commerciales ouvrant la porte à une adoption massive du réseau mondial dans les résidences. Fin 1999, 1,4 million de foyers sont connectés. Ce nombre double en un an (3,1 millions fin 2000).

L’arrivée de l’ADSL, cette même année, ne fera qu’accélérer le phénomène. Sur les plus de 6,2 millions d’internautes recensés fin 2002, près d’un quart (1,4 million) ont adopté le haut débit. Si l’explosion de la bulle Internet au début des années 2000 a laissé nombre de start-up sur le carreau, elle n’a, en revanche, pas freiné l’adoption des accès en ligne.

La révélation ADSL

Deuxième période charnière de la “décennie Internet”, l’année 2003. Elle voit la tendance confirmer le succès des connexions haut débit, l’ADSL en particulier. Fin 2003, 31 % des 6,9 millions d’internautes bénéficient désormais d’une liaison dite rapide (du 512 Kbit/s à l’époque).

Enfin, de 2004 à 2006, le succès de l’ADSL se poursuit de manière exponentielle, aidé par la relative baisse du coût des ordinateurs et le développement des services de téléphonie IP (voire de la télévision) qu’offrent les fournisseurs d’accès qui se livrent une concurrence acharnée.

C’est ainsi qu’en octobre 2004, le nombre des internautes français connectés en haut débit dépasse celui des abonnés en bas débit. 78 % des 9,5 millions de Français connectés surfent à toute vitesse fin 2005.

Persévérance de la fracture numérique

Au premier trimestre 2006, la barre des 10 millions de connexions haut débit est franchie : 10,5 millions d’abonnements haut débit, dont 9,9 millions en ADSL, selon l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes. Pour Médiamétrie, cela se traduit par 16,5 millions d’internautes qui bénéficient du haut débit en France à travers leur connexion à domicile, sur leur lieux de travail, dans un cadre scolaire ou encore dans les cybercafés et autres lieux de raccordement au réseau numérique.

Mais si le cap des 50 % de la population française qui peut désormais être considérée comme internaute est franchi en décembre 2005, la fracture numérique est loin d’être résorbée. La France compte moins de 4 foyers sur 10 (38,8 %) connectés à Internet. En retrait par rapport aux plus de 5 foyers sur 10 de nos voisins allemands et britanniques notamment. “L’écart qui est toujours resté supérieur à 10 points en termes de pénétration nest pas encore parvenu à se résorber depuis.”, note Médiamétrie.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur