10 millions pour Lengow : le cap à l’international

E-commerceEntrepriseLevées de fondsMarketing
mickael-froger-lengow-levee-fonds
4 94

Pour accélérer son business mondial, Lengow (plateforme d’intermédiation e-commerce) lève 10 millions d’euros auprès de deux fonds (Serena et Alven) et Bpifrance.

Après Mailjet qui a levé 10 millions dans l’emailing, une autre société Internet a bouclé cet été un tour de table d’un montant similaire : Lengow.

Cette start-up d’origine nantaise exploite une plateforme d’intermédiation e-commerce visant à développer la visibilité des catalogues produits des e-commerçants sur tous les marketplaces et les comparateurs de prix.

Elle a fait appel à Serena Capital, à Bpifrance (via le Fonds Ambition Numérique) et Alven Capital pour réaliser ce financement stratégique destiné à accentuer le développement à l’international.

Le montant de la valorisation rafraîchie n’est pas précisé. Le premier tour de table remonte à juillet 2011 (1,2 million d’euros levés auprès d’Alven Capital).

Les fonds récoltés serviront à recruter du personnel supplémentaire (profils techniques, supports clients, commerciaux, marketing…) et de doubler l’effectif d’ici fin 2016 (passer de 90 collaborateurs à 180).

Lengow couvre déjà 20 pays mais ses solutions sont utilisées dans 45 marchés. La société française veut entrer davantage en contact avec les marchés à conquérir.

Par conséquent, elle compte ouvrir des relais au Royaume-Uni et en Allemagne d’ici fin 2016.

Pour l’instant, le développement international est supervisé depuis la France : la R&D est installée à Nantes tandis que Paris sert de plateforme commerciale.

Le recours à la croissance externe est également une sérieuse option pour accélérer le développement sur certains marchés ou pour acquérir des technologies complémentaires (mode « acqui-hiring » : racheter des start-up pour disposer des profils internes aux compétences technologiques recherchées) dans l’analytics ou la qualification de données par exemple.

Lengow : 30% du chiffre d’affaires réalisés à l’international

« L’Europe est notre zone centrale », explique Mickael Froger, CEO qui a co-fondé Lengow en 2009 et qui est l’un des ambassadeurs de la French Tech.

« Nous cherchons une vraie ouverture vers l’Asie avec son marché chinois et l’Inde d’ici 2017. Plus que les Etats-Unis. Nous disposerons d’un hub depuis Singapour pour couvrir l’Asie. »

Le processus IPO n’est pas à l’odre du jour, assure le patron de Lengow.

En l’état actuel, 30% du chiffre d’affaires (non communiqué) de la société d’intermédiation dans l’e-commerce est réalisé à l’international et 70% se concentrent en France. Mais, à terme, une bascule est escomptée pour que l’international prenne le relais.

Lengow recense 3500 sites e-commerce clients (La Redoute, FNAC, Decathlon, 3Suisses, Rueducommerce, Carrefour, Sephora…) et 1800 diffuseurs partenaires (Amazon, Google, Criteo, Cdiscount, Prestashop…).

Les concurrents présentent divers profils technologiques et diverses couvertures géographiques. En France, Neteven poursuit son chemin en solo. Tandis qu’aux Etats-Unis, ChannelAdviser a déjà passé le cap de la Bourse (cotation au NYSE depuis mai 2013).

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur