10/01/02 : les télégrammes du jour

Cloud

Un nouveau chipset chez nVidia, un Pentium III serveur à 1,4 GHz, SuSe reprend la commercialisation de sa distribution Linux.

? nVidia propose une version de son chipset plus économique mais sans moteur graphique.Après le nForce 420 (voir édition du 31 octobre 2001), le nForce 415-D. Face au prix trop élevé du 420 aux yeux des fabricants de cartes mères, nVidia sort une nouvelle version de son chipset. Le 415-D est un 420 vidé de son moteur graphique, le GeForce2 MX. Il réalise ainsi une économie de 20 dollars (23 euros environ) sur les cartes mères avec socket A (processeur AMD exclusivement). De quoi entrer en concurrence avec les produits de VIA ou SiS, notamment.? Intel annonce un Pentium III pour serveur à 1,4 GHz, doté de 512 Ko de mémoire cache L2.Bénéficiant de la nouvelle capacité de gravure en 0,13 micron du fondeur (voir édition du 8 janvier 2002), le nouveau Pentium III serveur tourne à 1,4 GHz et double sa capacité de cache L2. Compaq, Dell, Fujitsu-Siemens, HP, IBM ou encore Nec devraient proposer des machines basées sur cette puce dans le courant du trimestre. Ce nouveau PIII est vendu 315 dollars pièce par lot de mille unités.? SuSE indique pouvoir reprendre ses activités de vente de sa distribution Linux.Alors qu’un tribunal allemand avait interdit à SuSE de continuer de vendre sa distribution Linux (voir télégramme du 9 janvier 2002), l’éditeur s’est empressé d’indiquer qu’il avait résolu le problème. La plainte provenait de la société Crayon Vertriebs, qui voyait d’un mauvais oeil la présence dans la distribution SuSE d’un programme en Open source baptisé Krayon.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur