10/04/02 : les télégrammes du jour

Mobilité

Altec Lansing baisse le prix de ses kits d’enceintes, Club-Internet marque un point face à France Télécom, les amateurs de jeux vidéo ne sont pas ceux qu’on croit.

? Altec Lansing annonce une baisse du prix de ses kits d’enceintes 621 et 641.Récemment testé par SVM (lire l’article), le kit d’enceintes 641 d’Altec souffrait surtout de son prix trop élevé. Voilà donc un inconvénient en partie résolu puisque Comtrade, l’importateur français d’Altec Lansing, annonce une baise de prix de 399 à 349 euros TTC. Un montant qui reste élevé dans l’absolu, bien qu’il s’agisse d’un matériel haut de gamme. Quant au kit 621, il voit son prix passer de 199 à 179 euros.? La Cour d’appel de Paris conforte Club-Internet dans sa plainte contre France Télécom.France Télécom vient de perdre en appel contre Club-Internet. Ce dernier avait porté plainte pour inégalité d’accès aux lignes ADSL face à Wanadoo (voir édition du 28 février 2002). Le Conseil de la concurrence avait donné raison à la filiale de T-Online. France Télécom avait alors fait appel (voir édition du 15 mars 2002). La Cour d’appel de Paris a confirmé le premier jugement et considère que les pratiques de l’opérateur “empêchent les fournisseurs d’accès de s’implanter durablement sur le marché de la fourniture d’accès à Internet haut débit et découragent les opérateurs d’investir sur le marché connexe du dégroupage”. France Télécom ne pourra donc pas commercialiser ses packs ADSL Wanadoo dans ses agences commerciales tant qu’il n’aura pas mis un outil de réservation des lignes haut débit à la disposition des FAI concurrents.? Selon l’ELSPA, la majorité des amateurs de jeux vidéo ont entre 25 et 34 ans.On les imaginait boutonneux, insolents et obsédés par les performances de leur carte vidéo. Finalement, ils sont plus près de la trentaine que de l’adolescence, ont une situation professionnelle et familiale. Selon une étude effectuée pour l’European Leisure Software Publishers Association (ELSPA), les adeptes du jeu vidéo ont en moyenne entre 25 et 34 ans et sont des hommes en majorité. Et 30 % d’entre eux sont mariés. Ce qui ne signifie pas que les jeunes, voir très jeunes, ne jouent pas mais que le public de joueurs a tout simplement vieilli tout en restant fidèle au toucher du joystick. Voilà qui devrait satisfaire les éditeurs de jeux et les constructeurs de consoles.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur