1,3 million d’abonnés ADSL pour fin 2002

Cloud

France Télécom a fait part de ses prévisions en matière de connexions ADSL. Le groupe vise 1,3 million d’abonnés pour la fin de l’année. Il en revendique moins de 900 000 fin septembre. Des prévisions ambitieuses qui, espérons-le, seront cette année atteintes contrairement à 2001.

1,3 million. C’est le nombre de clients ADSL (particuliers comme entreprises) que vise le groupe France Télécom pour la fin de l’année 2002, selon Jean-Yves Gouiffès, directeur exécutif de la branche réseaux, cité par Reuters. Fin septembre, le groupe revendiquait 900 000 usagers (882 000 précisément). Il espère donc gonfler de plus de 40 % le nombre d’utilisateurs du haut débit par téléphone en trois mois.

Si ces prévisions n’ont rien de fantaisistes, rappelons que France Télécom visait, à peu près à la même période un an plus tôt, les 500 000 abonnés pour fin 2001 (voir édition du 1er octobre 2001). Au final, “seulement” 480 000 étaient enregistrés fin janvier 2002 dont 452 000 abonnés Wanadoo. On comprend la motivation de l’opérateur à vouloir stimuler le marché quand on sait que le groupe maintient ses investissements de 500 millions d’euros sur trois ans (2001-2003), dont la moitié consacrée à l’ADSL.

Amélioration de la zone de couverture

Toutefois, on ignore si ces chiffres prennent en compte le nombre des lignes dégroupées, il est vrai encore faible (de 0,1 % en mars 2002, voir édition du 29 mars 2002). D’autre part, la répartition des abonnés entre les différents fournisseurs d’accès, dont Wanadoo est incontestablement le leader (580 000 utilisateurs fin juin), n’a pas été révélée. France Télécom espère couvrir 81 % de la population en connexion ADSL pour fin 2003. Actuellement, la couverture est de 92 % en Ile-de-France, selon l’opérateur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur