15 % des chefs d’entreprise boudent Internet

Mobilité

Selon une étude UFB Locabail, plus de quatre entreprises sur cinq sont connectées à Internet dans plusieurs pays d’Europe de l’Ouest. Mais tout le monde ne s’y rue pas forcément.

La filiale UFB Locabail du groupe BNP Paribas publie une nouvelle enquête sur la pénétration d’Internet dans les entreprises de quatre pays européens (Allemagne, France, Grande-Bretagne et Italie). Cette enquête a été réalisée fin décembre 1999 avec le dépouillement de 5700 réponses d’entreprises comptant entre 6 et 200 salariés.

Alors que de plus en plus de PME européennes se connectent à Internet et affichent leur présence sur le Web, l’étude signale une “légère frilosité” en France. Selon la moyenne européenne, plus de trois PME sur quatre (83 %) sont connectées et utilisent principalement le courrier électronique. La création d’un site Web devient un point important : seulement 19 % des PME possédaient un site Web en 1998, elles sont 32 % en 1999.

Dans l’Hexagone, environ 6 PME sur 10 sont connectées. Les secteurs du BTP et du Transport sont les moins enclins (48 %) à exploiter le réseau des réseaux. Les chefs d’entreprises de ces secteurs considèrent même souvent “qu’Internet ne leur servira jamais à rien” ! Ces non-convertis représentent une minorité en voie de disparition. Ils étaient 30 % des chefs d’entreprise en 1998 et ne sont plus que 15 % en 1999. L’enquête, dont on peut télécharger les résultats au format PDF, table donc logiquement sur la généralisation prochaine de l’accès à Internet.

Pour en savoir plus : L’étude d’UFB-Locabail en PDF


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur