15 000 applications pour Mac OS X

Mobilité

Près de 1 400 applications sont désormais disponibles en mode natif sur Mac OS X. Mais les quelque 15 000 applications fonctionnant sous système 9.x tournent tout aussi bien sous le nouvel OS d’Apple, sans profiter toutefois de ses nouvelles fonctionnalités avancées. Microsoft proposera Word v.X en version bêta pour une période d’essai gratuite.

Samedi 29 septembre marquera sans hésitation la date de commencement de la grande conversion des utilisateurs de Mac : le passage du “vieux” système d’exploitation Mac OS 9.x – ou d’une de ses versions antérieures – au tout jeune et fringant Mac OS X. La nouvelle mouture disponible sous peu devrait accroître les performances du système utilisé sur les ordinateurs de la firme à la Pomme de façon très significative. Parmi les plus apportés par ce système, notons ses capacités multitâches qui lui permettent de faire tourner simultanément de nombreuses applications, le multiprocessing, l’autorisant à utiliser à plein plusieurs puces sur le même ordinateur mais aussi dans des configurations réseau, et enfin sa mémoire protégée qui lui permet d’éviter les “crash”. Mais au-delà de ces percées Apple était attendue sur sa capacité à entraîner avec elle les éditeurs de logiciels. C’est chose faite : 1 400 applications tournent déjà sur Mac OS X en mode natif (c’es-à-dire optimisé pour le nouvel OS). Presque tous les domaines d’excellence du Mac sont représentés, ainsi que de nouveaux domaines dans lesquels peu, voire pas, de logiciels n’avaient été développés pour le Mac.

Mais outre ces applications, les logiciels déjà disponibles sur Mac OS 9.x doivent fonctionner également dans l’environnement appelé Classic. La logithèque s’agrandit alors pour atteindre quelque 15 000 applications. Un chiffre qui dépasse largement le nombre d’applications phares réellement utilisées pour les tâches les plus couramment réalisées sur ordinateur et qui avoisine les 1 200 logiciels. Les plus gros éditeurs ont déjà commencé à livrer la version remaniée de leurs applications. On trouve déjà sur ce système quelques grandes applications, comme Adobe Acrobat Reader, Internet Explorer, Macromedia Freehand 10, FileMaker Pro… Mais dès samedi 29 septembre, il sera surtout possible de s’essayer à Word v.X, la version optimisée du logiciel de traitement de texte de Microsoft pour Mac sera en effet disponible au téléchargement sur le site de l’éditeur et utilisable sur une durée limitée.

Le hub numérique d’Apple

Le mode de vie numérique ne devrait pas poser non plus de problème : les appareils photo sont reconnus automatiquement sur Mac OS X. Nikon en fait déjà un cheval de bataille pour ses clients, tout comme Canon. Pour ce qui est des assistants personnels, ceux de Palm profitent déjà de l’interface Aqua. La synchronisation est également améliorée et devrait pouvoir bénéficier des fonctionnalités présentes dans Entourage, le client de mail que Microsoft fournit dans Office. Le tableau ne serait pas complet sans les outils fournis par Apple : la Pomme offre toujours avec son système son logiciel d’édition vidéo iMovie, son juke-box musical iTunes, son lecteur de DVD, son éditeur de DVD iDVD, son logiciel de gravure Disc Burner, son logiciel de recherche sur Internet Sherlock, son intégré AppleWorks ainsi qu’un gestionnaire de courrier électronique. De quoi commencer à profiter des produits de la firme sans avoir à acheter d’applications supplémentaires. Avec cette logithèque, Mac OS X vient de passer de l’étape d’évaluation à celle de l’adoption.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur