15,5 millions de Français sont adeptes de l’Internet mobile

Mobilité

Selon le dernier baromètre Médiamétrie/NetRatings, à la fin 2010, la France comptait 15,5 millions de connectés à l’Internet mobile (+3,3 millions d’utilisateurs en un an). Merci les smartphones !

L’audience de l’Internet mobile en France a mécaniquement bénéficié de la hausse des ventes de smartphones. Lesquels sont passés à 7,7 millions d’unités vendues en 2010, soit le double par rapport à 2009, rapporte Silicon.fr.

« La part des mobinautes qui se connectent de plus en plus fréquemment aux sites, portails et applications mobiles est en croissance », note Mediametrie/NetRatings, dans le cadre de sa mesure d’audience du 4e trimestre 2010, la deuxième édition du genre.

Fin 2010, la France comptait 15,5 millions de mobinautes (internautes mobiles) pour 43,4 millions de personnes équipées d’un téléphone mobile dans l’Hexagone.

En un an, l’Internet mobile a donc séduit 3,3 millions de nouveaux utilisateurs. Par Internet mobile, Médiametrie entend les sites, les portails mais aussi les applications (534, soit 134 de plus qu’au troisième trimestre 2010) qui, justement, constituent l’une des caractéristiques principales des smartphones.

L’Internet mobile attire majoritairement les hommes (60% des visiteurs), qui plus est âgés de 16 à 49 ans Médiamétrie.

Ce n’est pas vraiment une surprise de constater que Google arrive en tête des consultations avec 10,8 millions de visiteurs uniques sur le trimestre. La firme de Mountain View profite assurément de l’audience générée par son moteur de recherche activé par défaut sur nombre de smartphones, à commencer par les plates-formes Android et iPhone.

Encore moins étonnant, Facebook, application phare s’il en est de l’Internet mobile, suit le moteur de recherche en frôlant les 10 millions de visiteurs (son pendant social Twitter n’arrive qu’en 10ème position avec 3,5 millions d’utilisateurs uniques).

Ensuite, en toute logique, arrivent les trois opérateurs nationaux France Telecom-Orange, SFR et Bouygues Telecom avec, respectivement, 9,7, 7,6 et près de 5 millions de visiteurs.

Une mesure d’audience sous-évaluée

Les sites d’Apple se paient le luxe de devancer ceux de Microsoft (4,9 millions contre 4,6 de visiteurs uniques) et l’utile PagesJaunes attire 4,2 millions de visiteurs. Wikipedia (Wikimedia Foundation), parmi les plus importantes audiences mondiales, se positionne à la 9ème place de l’Internet mobile en France avec 3,6 millions de visiteurs uniques. A noter la présence du groupe Iliad à la 18ème place (2,2 millions alors que Free n’est pas encore opérateur mobile).

Une position remarquable d’autant que l’audience ne provient pas du portail d’accès Free depuis les Freebox accessibles en Wi-Fi, (un mode de consultation qui sera pris en compte en 2011). L’entreprise de Xavier Niel se place derrière Yahoo (3,4 millions), TF1 (2,9), Dailymotion (2,4) ou encore AlloCine (2,2) mais devant la SNCF (2,16).

A noter que ces chiffres sont probablement sous-évalués. Pour des raisons techniques ou de confidentialité, Médiametrie n’a pas mesuré les audiences issues des terminaux BlackBerry, pas plus que celle du navigateur Opera, ni des consultations provenant des opérateurs de réseaux virtuels (MVNO), certes très minoritaires en terme de trafic.

Enfin, les pages sécurisées (en HTTPS, comme la messagerie Gmail par exemple) sont également exclues de la mesure d’audience.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur