17 millions de PDA vendus en 2006, estime Gartner

Mobilité

Prix en baisse, téléphonie mobile intégrée, des produits cultes?Le marché est
en bonne santé, estime Gartner qui dresse un bilan du troisième trimestre.

Prix en baisse, téléphonie mobile intégrées, des produits cultes?Autant de raisons qui expliquent la bonne santé du marché, estime Gartner qui dresse un bilan du troisième trimestre.

Selon l’analyse trimestrielle de Gartner, les ventes mondiales des assistants personnels numériques (personal digital assistant, PDA) ont progressé de 32 % au troisième trimestre 2006 par rapport à la même période l’année dernière. Près de 4,5 millions d’unités ont été vendues. Le record du quatrième trimestre 2005 est battu. De bonne augure avant les fêtes de fin d’année. Selon l’étude du cabinet d’études IT, 17 millions d’unités seront vendues sur l’ensemble de l’année 2006.

Cette croissance est portée par le développement rapide des PDA servant de téléphone mobile. “62 % de tous les PDA vendus au troisième trimestre proposent l’accès à la téléphonie mobile, contre 49 % au même moment de l’année dernière”, commente Todd Kort, analyste chez Gartner et auteur de l’étude, contacté par Vnunet.fr. La baisse des prix de 13 % en moyenne est un autre facteur qui explique ce bon résultat. Le marché a vu arriver un afflux de PDA subventionnés par les opérateurs mobiles.

Parmi les vedettes du marché des PDA, citons des modèles comme le Sidekick 3 de Danger, les Nokia E61 et E62 ou le Motorola Q. La série des BlackBerry de RIM (Research In Motion) reste le PDA le plus populaire avec près de 21 % des ventes du trimestre.

Des disparités sont à constater en ce qui concerne les acteurs du marché. Palm, qui a décidé de délaisser le marché des PDA, perd 2,7 %. “Aucun des PDA de chez Palm ne possède la fonction téléphone cellulaire et les produits actuels sont vieillissants”, explique Todd Kort.

HP boit la tasse

Malgré quelques lancements qui se sont avérés fort discrets, Hewlett Packard plonge de 33,4 %, avec 370 000 unités vendues contre 555 000 l’année dernière.

Danger connait la croissance la plus forte avec 300%. “Le Sidekick de Danger est devenu un objet culte aux Etats-Unis chez les 15-25 ans. C’est la première fois que l’on assiste à une telle ruée depuis l’engouement pour les Palm il y a cinq ans”, illustre Todd Kort.

Du côté des systèmes d’exploitation, Windows CE de Microsoft équipait 50,3 % des OS des PDA contre 49,4 % l’année dernière. A contrario, les OS estampillés RIM diminuait de 25,1 à 20,9 %. “Beaucoup de consommateurs réservent leur achat en attendant la nouvelle génération de la série BlackBerry 8800 qui sortira dans le courant de l’année 2007.”, avance Todd Kort. Tableau des cinq premiers vendeurs de PDA

Marque Unités vendues
Part de marché (%)
RIM 949 334 20,9
Danger 475 570 10,5
Palm 465 525 10,3
Hewlett-Packard 369 619 8,1
Mio Technology 354 918 7,8

Source Gartner, novembre 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur