18/02/04 : les télégrammes du jour

Cloud

Google revendique plus de 6 milliards de documents indexés ; le virus Bagle.B fait parler de lui.

? Google indexe désormais plus de 6 milliards de documents en ligne.

A la veille d’une probable introduction en bourse, le site de recherche Google annonce avoir enrichi sa base d’indexation. Il revendique désormais 6 milliards d’articles référencés dans ses bases de données, contre un peu plus de 4 milliards précédemment. Parmi ces références, on trouve 4,28 milliards de pages Web (en incluant les formats PDF, Microsoft Office et Corel), 880 millions d’images et 845 million de messages issus, pour l’essentiel, des forums Usenet (archivés depuis vingt ans). Google, qui s’accapare près de 80 % des recherches en ligne, ne semble pas près de céder du terrain.

? Malgré sa faible pénétration, Bagle.B inquiète fortement les sociétés de sécurité.

En circulation depuis plusieurs semaines, le ver Bagle.B commence à alarmer laboratoires de sécurité et éditeurs d’antivirus. Malgré le faible taux de contamination (les estimations évoquent 20 000 e-mails infectés en circulation), Bagle.B s’avère dangereux par sa capacité à exploiter les adresses usurpées qui lui permettent de tromper la vigilance des internautes. Si le ver est programmé pour arrêter sa propagation au 25 février 2004, il installe notamment une porte dérobée sur le port TCP 8866, selon le site K-Otik. Quel usage feront les auteur du virus de cette porte ? Difficile à dire. Rappelons cependant que la première version de Bagle occupait la première place du classement des virus les plus répandus avant d’être détrônée par le récent MyDoom (voir édition du 12 février 2004).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur