Kodak tente un come-back par la blockchain

BourseData-stockageEntrepriseMarketingSocial Media
kodakone-kodak-blockchain

L’ancien roi de la photo sur pellicule argentique Kodak lance une monnaie virtuelle et une plateforme blockchain pour gérer les droits d’auteurs des photographes. La Bourse apprécie.

Donné mort pour ne pas avoir su négocier le tournant du numérique, Kodak tente de rebondir via la blockchain.

Dans le cadre du CES de Las Vegas, la firme américaine a annoncé l’émission de sa propre crypto-monnaie : KodakCoin. Ce qui a fait bondir son cours de 120 % à la Bourse de New-York à la clôture de la séance de mardi (9 janvier). Le titre dépasse depuis les 10 dollars.

Officiellement introduite le 31 janvier, cette monnaie virtuelle sera associée à une plateforme reposant sur la technologie de blockchain et créée en partenariat avec Wenn Digital, un spécialiste du sujet. Baptisée KodakOne, elle a pour vocation d’aider les photographes et les agences à mieux gérer leurs droits d’auteurs.

Les photographes professionnels et amateurs enregistreront sur cette plateforme leur production photographique, actuelle et passée, qu’ils pourront ensuite proposer sous licence.

La gestion décentralisée et sécurisée offerte par la chaîne de blocs doit assurer la vente de leur production en toute confiance.

Contrer l’utilisation illicite de photos sous licence

En protégeant l’adresse IP des images enregistrées, KodakOne détectera, par ailleurs, sur la Toile leur utilisation non autorisée afin de remettre les contrevenants sur le droit chemin.

Un moyen pour les photographes, spoliées depuis des années par l’utilisation frauduleuse de leurs œuvres sur internet, de se voir enfin justement rémunérés. En KodakCoin, cela va de soi.

Kodak qui fêtera cette année le 130ème anniversaire de la naissance de la marque, n’est pas le seul acteur à profiter de l’engouement autour de la blockchain. Par des moyens parfois fallacieux.

Ainsi, un fournisseur de sodas a vu le cours de son action presque tripler en changeant simplement son nom de Long Island Iced Tea en Long Blockchain.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur