180Solutions retire son adware 180SA

Mobilité

L’éditeur de solutions de marketing en ligne tente de faire amende honorable mais ne retire pas sa plainte contre ZoneLabs.

En poursuivant ZoneLabs en justice pour préjudice commercial (voir édition du 2 décembre 2005), l’éditeur 180Solutions a déclenché une publicité dont il se serait probablement bien passé. L’éditeur s’est vu à son attaqué, médiatiquement pour l’heure, pour l’usage qui est fait de ses produits dédiés au maketing en ligne. Lesquels, distribués gratuitement, installe des adwares (agents chargés d’analyser la navigation en ligne afin de définir un profil de consommateur à l’intention des annonceurs). Voire plus.

180Solutions est notamment accusé de laisser s’installer ses logiciels commerciaux par des partenaires aux activités douteuses (logiciels crackés, sites pornographiques…). 180Solutions a promis de faire le ménage. Dans un communiqué daté du 5 décembre, il annonce d’ailleurs l’arrêt de la distribution du logiciel 180 Search Assistant (180SA). Cette application apparaît dans la liste des 10 spywares les plus problématiques répertoriés par l’éditeur Webroot (voir édition du 5 décembre 2005).

Efforts louables

180Solutions n’abandonne pas son activité pour autant. Et annonce l’arrivée de Seekmo Search Assistant. Comme Zango Search Assistant, un autre produit de 180Solutions, Seekmo intègre les technologies maison Safe and Secure Search (S3) et Closed Loop System (CLS). Ces technologies sont censées apporter un meilleur contrôle par son exploitant (en général l’annonceur ou la compagnie chargée d’une campagne publicitaire, voire le webmaster d’un site) de ce qui s’installe ou non sur le PC de l’utilisateur final. Le système permet même, selon son éditeur, d’informer l’utilisateur final de ce qui s’installe sur son disque dur et offre une option pour désinstaller l’agent indésirable.

Si les efforts apporté par 180Solutions en matière de respect de la vie privée de l’internaute et de la sécurité de son PC sont louables, rien ne dit que ses clients directs (ceux qui implémentent les solutions de 180Solutions sur leurs serveurs) exploiteront ces outils informatifs. D’autre part, 180Solutions n’a pas retiré pour autant sa plainte contre ZoneLabs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur