2006, une année charnière pour le secteur de la téléphonie mobile

Mobilité

Une étude souligne les nouveaux défis auxquels seront confrontés les opérateurs mobiles au cours de cette année.

L’année 2006 constituera un tournant pour l’industrie de la téléphonie mobile, la structure de ce marché et les stratégies des opérateurs étant en cours de mutation en réponse à un certain nombre de menaces majeures. Selon le rapport annuel du groupe de recherche Informa Telecoms & Media, cette année démontrera de façon encore plus évidente que les modèles traditionnels des opérateurs mobiles ne seront bientôt plus viables.

Ces opérateurs vont se retrouver sous la pression des coûts élevés d’acquisition des abonnés (induits par les subventions sur les appareils téléphoniques), d’un fort taux de désabonnement et de la baisse des tarifs des communications. En effet, 60 % des opérateurs ayant répondu à cette enquête s’attendent à une baisse ou une stagnation des subventions en 2006, 84 % prévoient que les prix des services voix connaîtront une chute allant jusqu’à 25 %, tandis que 49 % craignent une augmentation du taux de désabonnement.

Des approches plus lucratives

En 2005, les opérateurs mobiles se sont heurtés à leur incapacité à générer des revenus significatifs avec les contenus pour mobiles. Beaucoup estiment désormais que des stratégies basées sur les portails Web, dont les revenus proviennent principalement du trafic et de la facturation de services, pourraient s’avérer bien plus lucratives. L’étude montre que la musique sur mobile et l’e-mail sont les services dont les opérateurs espèrent le plus de revenus en 2006, suivis par les jeux et la télévision.

La menace de la convergence pourrait se préciser au cours de cette année. La voix sur IP (VoIP), qui tire actuellement vers le bas les prix de la téléphonie vocale, devrait également devenir en 2006 un souci majeur pour les opérateurs mobiles. Informa prévoit que la VoIP prendra sa première part du gâteau de la téléphonie mobile dès cette année, même si 30 % seulement des opérateurs considèrent cette technologie comme une menace pour eux.

Les opérateurs restent optimistes

De manière globale, le rapport note cependant un optimisme croissant dans le secteur de la téléphonie mobile. Environ 68 % des répondants se déclarent plus confiants dans les perspectives 2006 de cette industrie qu’ils ne l’étaient l’année dernière.

“2006 sera une année charnière. Les opérateurs chercheront de plus en plus à réduire leurs coûts en utilisant l’IP, en externalisant une partie ou l’ensemble de leur réseau et en maîtrisant les subventions sur les appareils”, souligne l’étude. “Dans le même temps, ils doivent continuer à chercher de nouvelles sources de revenus. Des stratégies globales plus cohérentes et de nouveaux modèles de tarification […] pourraient au final s’avérer payants.” Traduction d’un article de VNUnet.com en date du 29 décembre 2005


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur