2011, odyssée de YouTube

Marketing
youtube - video - slow motion

Pour YouTube, l’année 2011 s’achève sur le franchissement d’un palier significatif : 1000 milliards de vidéos vues et le statut de deuxième moteur de recherche après Google Search.

YouTube, ce “pays aux 800 millions d’habitants“, franchit le cap des 1000 milliards de visionnages sur une exercice 2011 que la rétrospective réalisée à cette occasion érige comme le catalyseur des passions farfelues, aux dépens de ce semblant de raison qui régissait jusqu’alors la plate-forme.

A l’aube d’une transfiguration radicale, tangible reflet d’une stratégie multicanal, Google revient sur l’épopée de son écosystème de streaming vidéo et laisse en parallèle augurer d’une nouvelle dimension interactive pour l’année à venir.

Au rang des vedettes incontestées, Rebecca Black honore son statut de requête la plus populaire au sein du moteur de recherche Google Search (voir le Zeitgeist 2011).

Le clip officiel de sa chanson Friday totalise 180 millions de vues, sans que la jeune artiste américaine n’arrive toutefois à la cheville de son aînée Jennifer Lopez, maîtresse des débats avec 540 millions de vues pour sa chanson On the Floor, reprise de la lambada.

Suit le groupe de R&B LMFAO, auteur du tube de l’été, l’intitulé Rock Party Anthem.

D’un chien doué de la parole jusqu’aux aventures de l’espiègle Nyan Cat, en passant par un dialogue de bébés, les places d’honneur laissent la part belle à l’insolite.

Le contraste avec les contenus musicaux est tel que YouTube en acquiert une polyvalence qui fait ses lettres de noblesse auprès des internautes, pour lesquels il représente l’alternative numéro un à Google Search.

Dernièrement, le service s’est mué en “TV du Web” enrichie d’une mise en valeur des chaînes thématiques, dans l’optique de nouer des affinités avec le visiteur, alors plus enclin à prolonger l’expérience.

Une aubaine pour les annonceurs, que la mise en place concomitante du programme TrueView devrait encourager à retravailler leurs annonces ciblées.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur