24Sèvres.com est ouvert : LVMH vise le segment e-commerce de luxe

E-commerceMarketing
24sevres-com-groupe-lvmh-une

Fruit d’un projet de longue haleine au sein de LVMH, la galerie 24Sèvres.com a vocation à devenir la figure de proue de l’e-commerce du groupe de luxe de Bernard Arnault.

La galerie e-marchande de luxe 24Sèvres.com du groupe LVMH vient d’être mise en ligne aujourd’hui.

Un projet e-commerce de portée internationale qui a nécessité 20 mois de développement. Le concept était testé par des centaines d’internautes depuis le début de l’année.

Le site marchand haut de gamme 24Sèvres.com propose des articles de luxe (prêt-à-porter, chaussures, maroquinerie, accessoires, beauté) de plus de 150 marques (comme Chloe, Givenchy, Salvatore Ferragamo et Prada), dont une collections de 77 produits exclusifs.

Il “offrira aux clients du monde entier, en ligne et via son application iOS dédiée, une vision parisienne de la mode femme et de la beauté”, selon le communiqué.

Un Style Bot, disponible sur Facebook Messenger, est également lancé dans la foulée pour avancer sur le terrain de la relation client communautaire (sans effleurer toutefois le social commerce).

En fait, le groupe LVHM lance une initiative e-commerce originale, en associant sa marque phare de magasin de luxe Le Bon Marché Rive Gauche (le nom 24Sèvres.com faisant référence à l’adresse parisienne de l’établissement de luxe parisien).

“La différentiation vient de la sélection des quelques 160 marques disponibles au Bon Marché, la qualité éditoriale, de la mise en scène du merchandising, ainsi que du service que nous offrons au client, notamment par video chat avec nos personal shopper”, explique Eric Goguey, Directeur général de “24 Sèvres” cité dans Les Echos.

24sevres-com-groupe-LVMH

La plate-forme de distribution de produits de luxe propose un service livraison via DHL dans plus de 70 pays, dont 20 pays en 24 heures.

Un système de “Click & Collect” (commandez en ligne, récupérer le colis en magasin) a été mis en place au rez-de-chaussée de l’établissement parisien du Bon Marché.

“Le moment était venu d’offrir sur Internet une vraie expérience de visuel merchandising, expertise que nos Maisons ont toujours su parfaitement faire vivre dans leurs boutiques”, évoque Ian Rogers, Directeur Digital de LVMH (ex-Directeur Senior d’Apple Music), cité dans le communiqué.

“Le shopping au Bon Marché est une expérience unique pour la clientèle à la fois nationale et internationale”, évoque Bernard Arnault, cité par The Financial Times. “Avec 24 Sèvres, nos clients peuvent bénéficier de cette sensation unique chaque jour et chaque nuit dans le monde.”

Le projet a été développé en mode start-up avec une structure isolée du reste du groupe LVMH (société 24 Sèvres SAS) qui comporte une soixantaine de 60 salariés, selon Le Figaro. Le montant de l’investissement dédié n’a pas été précisé.

Dans le segment du luxe sur Internet, 24Sèvres.com est susceptible d’entrer en concurrence avec Yoox Net-a-Porter, issu de la fusion en 2015 entre le groupe italien de ventes de luxe en ligne Yoox et de son concurrent d’origine britannique Net-a-Porter (ex-filiale du groupe suisse Richemont).

(Crédit photo : LVMH)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur