25 ans d’Apple : joyeux anniversaire !

Cloud

La firme à la Pomme a fêté dimanche ses 25 ans. Ce n’est pas une blague, son acte de naissance est bien daté du 1er avril 1976. A cette occasion, elle est montée de 49 places dans le classement des 500 firmes américaines les plus riches réalisé par le magazine Fortune et s’est vu attribuer le prix de l’innovation par Brand Marketing. La firme semble actuellement placée sous les meilleurs auspices?

1er avril 1976, 1er avril 2001 : ce n’est pas un poisson, mais une Pomme ! Apple Computer a 25 ans. Du garage de la maison des parents adoptifs de Steve Jobs au 1, Infinite Loop à Cupertino, la société fondée par Steve Jobs et Steve Wozniak a traversé la dernière partie du 20ème siècle avec des hauts et des bas, faisant penser plus d’une fois qu’elle allait disparaître. Les dernières rumeurs, apparues à l’hiver dernier, étaient encore plus particulièrement infondées que toutes celles qui avaient pu apparaître auparavant : la firme vient en effet de réaliser une des plus grosses progressions dans le classement annuel du magazine américain Fortune. Elle est en effet passée durant l’année 2000 de la 285ème place à la 236ème, sans qu’aucune fusion ne soit intervenue. Une nouvelle place qui en dit long sur les capacités de la firme à continuer sa progression, son but affiché étant d’atteindre les 10 % de parts de marché (voir édition du 23 mars 2001).

Horizon dégagé pour la firme de Cupertino

La période semble tout à fait propice à Apple, malgré les craintes des analystes et des commentateurs de tous poils : la firme a réussi son pari du lancement de son nouveau système d’exploitation (même si d’aucuns remarquent qu’il n’est pas tout à fait terminé), elle s’avère moins affectée par la crise actuelle connue par le secteur de l’informatique (voir édition du 30 mars 2001), dispose d’une trésorerie équivalente à près de deux trimestres de chiffre d’affaires, est soutenue par une base installée d’utilisateurs de près de 25 millions de clients dont la fidélité est légendaire dans le secteur et peut compter sur une denrée rare chez les constructeurs d’ordinateurs : l’innovation et la capacité à prendre des risques. Des caractéristiques qui ne se retrouvent pas actuellement chez ses concurrents et qui permettent de mieux comprendre les raisons de leur affaissement rapide. Ainsi du fabricant d’ordinateurs Gateway qui ferme 37 de ses magasins sur le continent nord-américain. Cette action est à mettre en parallèle avec le lancement attendu de magasins Apple, qui devrait entrer en concordance avec son effort pour imposer sa marque et ses produits à partir de l’été prochain. Ajoutez à cela que la marge bénéficiaire d’Apple est supérieure à celle de ses confrères et vous disposez d’un tableau idyllique au pire des moments. On perçoit, de fait, que la firme de Cupertino mijote une montée en puissance qui devrait concorder avec la reprise économique annoncée…

Les motifs de contentement d’Apple ne se limitent d’ailleurs pas à cela : la société vient d’être choisie avec trois autres par le magazine Brand Marketing comme la société la plus innovante. Le classement du journal souligne l’excellence et les performances consistantes de marques américaines dans quatre catégories. Si le géant General Electric s’est vu attribuer le prix du leadership, Coca-Cola a été primé pour sa notoriété et le glacier Ben & Jerry’s pour son esprit marketing. Apple est considérée comme la firme “ayant pris des risques, cassé les règles et réinventé les bases de la concurrence dans sa catégorie”. “Comme aux premiers jours, Apple se base sur l’innovation de ses produits, une performance inspirant la fidélité et un marketing de premier plan”. Voilà de quoi regonfler la communauté de la Pomme, à un moment où elle va devoir répondre aux questions des nouveaux venus, attirés par Mac OS X et ses machines.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur