267 millions d’abonnés en voix sur IP d’ici 2012

Cloud

Selon le cabinet d’études IT ABI Research, la voix sur IP va se fondre avec
d’autres outils convergents dans les foyers.

Les services de voix sur IP à destination des clients résidentiels seront amenés à connaître une croissance exceptionnelle, passant de 38 millions d’utilisateurs enregistrés en 2006 à quelque 267 millions d’abonnés en 2012.

“Les fournisseurs de services hébergés, pionniers des services VoIP commerciaux, connaîtront une croissance certaine”, a déclaré Michael Arden, analyste principal des technologies haut débit chez ABI Research. “Mais ce seront essentiellement les câblo-opérateurs et les autres fournisseurs de services haut débit qui, en tentant d’améliorer leurs réseaux de données, donneront véritablement à la VoIP son impulsion future.”

Michael Arden estime que le développement des marchés VoIP variera selon les grandes régions du monde. “Aux Etats-Unis, la VoIP est soumise à une forte concurrence. Les câblo-opérateurs offrent des services VoIP dans l’espoir de ravir quelques clients aux compagnies de téléphone”, ajoute-t-il.

“A terme, les opérateurs câble commenceront à offrir des services convergents et, pour pouvoir faire face à la concurrence, les compagnies télécoms traditionnels seront amenées à proposer à leur tour des services VoIP” , analyse Michael Arden. “En Europe, de nombreux opérateurs téléphoniques procèdent aujourd’hui à la mise à niveau et à l’introduction de réseaux Ethernet afin d’améliorer leur efficacité de fonctionnement. Ce faisant, ils finissent par adopter la technologie VoIP et par l’introduire dans la modernisation de leurs réseaux.

“Au Japon en revanche, la tendance n’est pas dictée par les opérateurs téléphoniques ni même par les opérateurs câble, mais plutôt par des acteurs tiers spécialisés dans le haut débit tels que SoftBank”, poursuit l’analyste.

Du point de vue du consommateur, l’adoption de la technologie VoIP est principalement encouragée par ses coûts attractifs et par son système de fa cturation simplifié. Mais Michael Arden pense pour sa part qu’il ne s’agit là que de facteurs temporaires.

D’ici la fin de la décennie, le principal facteur de motivation résidera selon lui dans la convergence de la téléphonie VoIP avec des services tels que la vidéo, les jeus vidéo en réseaux et autres.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 1er février 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur