27 000 Sud-Coréens attaquent Apple pour les avoir suivis à la trace

CloudMobilitéSmartphones

Via iOS, Apple a enregistré illégalement pendant plusieurs mois les données de localisation de plusieurs milliers de mobinautes sud-coréens qui réclament à la firme de Cupertino 17 millions d’euros.

Le système d’exploitation mobile iOS d’Apple, équipant les iPhone et iPad, conservait dans un fichier non protégé les données de géolocalisation de ses utilisateurs, révélaient en avril 2011 les chercheurs anglais Pete Warden et Alasdair Allan.

Une collecte illégale en Corée du Sud sans le consentement des mobinautes.

C’est sur cette base que 27 612 utilisateurs sud-coréens du smartphone attaquent la firme de Cupertino via un recours collectif (“class action”), rapporte TheInquirer.fr.

Si Apple a depuis en grande partie corrigé le problème dans le patch 4.3.3, l’affaire est encore d’actualité au Pays du Matin calme.

C’est que Kim Hyung-Suk, un utilisateur et avocat mécontent, a remporté en mai dernier un procès contre la “marque à la pomme”, assorti d’un million de wons (648 euros) de compensation, pour ce même motif.

Un million de wons est donc la somme que réclament chacun des presque 27 000 nouveaux plaignants, représenté par Lee Jae-Cheol, avocat pour la firme Miraelaw.

Ce qui représenterait plus de 17 millions d’euros pour Apple. Une goutte d’eau dans le grand ordonnancement de son univers financier, mais une publicité négative que l’entreprise tentera probablement d’éviter par tous les moyens.

Logo : © Xuejun li – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur