360Learning lève des fonds pour vulgariser sa méthode d’e-apprentissage

EntrepriseLevées de fonds
360learning-formation-internet-mooc-levee-fonds-isai-3T-capital

Le spécialiste français de la formation en ligne lève 1,2 million d’euros auprès d’Isai Gestion et de 3T Capital.

A travers 360Learning, Isai Gestion, le fonds des Net-entrepreneurs, boucle sa dixième participation à mi-chemin entre l’e-learning (formation en ligne) et la tendance MOOC (massive open online course) liée au monde de l’entreprise.

Cette société parisienne d’une vingtaine de collaborateurs vient de réaliser une levée de fonds de 1,2 million d’euros auprès du fonds des Net-entrepreneurs supervisé par Jean-David Chamboredon mais aussi auprès de 3T Capital (partenaire de Telecom ParisTech).

360Learning exploite une plateforme e-learning en mode hébergé (SaaS). Une méthode qui permet de créer gratuitement un module en une demi-heure. Un espace qu’il est disponible de personnaliser et d’exploiter sous forme de marque blanche.

L’offre de base est gratuite. Ensuite, une grille de tarification a été mise en place (prix standard : 8euros / utilisateur / mois). Les tarifs sont dégressifs en fonction du nombre d’utilisateurs.

La société e-learning dispose de références comme Orange, MMA, Essilor, SNCF ou Crédit Agricole.

“Des établissements comme HEC, plus de 500 organismes de formation, et plusieurs centaines de professeurs et enseignants l’utilisent pour former massivement en ligne leurs ‘élèves’ et leurs étudiants”, peut-on lire dans le communiqué.

C’est un trio d’entrepreneurs qui ont créé cette société en 2010 : Nicolas Hernandez (P-DG), Guillaume Alary-Raisonnier (directeur commercial) et Sébastien Mignot (directeur technique).

Dans son parcours initial, 360Learning a été incubé par Agoranov et Telecom PariTech. Elle a aussi été soutenue par Bpifrance.

Pour accompagner le développement de 360Learning, le conseil d’administration de la société a été renforcé.

On y trouve Jérome Traisnel et Sacha Doliner (fondateurs respectifs de Slimpay et Axiatel, tous deux souscripteurs ISAI), mais aussi Sébastien Breteau (fondateur de AsianInspection).

Ce business angel, actionnaire de la société depuis fin 2011, avait déjà injecté 270 000 euros selon Les Echos.

Le chiffre d’affaire escompté devrait tourner autour de 1,5 million d’euros sur l’année 2013.

———————

Quiz : Connaissez-vous les formations aux métiers du Web ?

——————

Credit photo : Shutterstock.com –  Copyright: Maksim Kabakou


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur