3Com met un pare-feu dans ses cartes réseaux

Cloud

3Com innove avec une nouvelle carte réseau Ethernet PCI en lui intégrant des fonctions de pare-feu au niveau matériel (façon firmware) en plus du chiffrement. Une bonne solution de sécurisation, malgré le prix plutôt élevé.

Difficile de faire évoluer une carte réseau au-delà des performances pour lesquelles elle a été conçue. Et pourtant, 3Com semble bien avoir réussi à innover en ajoutant du service dans sa nouvelle carte Ethernet PCI 3CR990 Network Interface Card (NIC) présentée fdébut avril aux Etats-Unis. Le constructeur a tout simplement eu la bonne idée d’introduire une couche logicielle pare-feu (firewall) traitée par le processeur de la carte, comme un simple firmware, en plus du chiffrement des données.

Cette configuration a l’avantage de soulager le processeur central de l’ordinateur des tâches de surveillances. En réseau d’entreprise, un logiciel serveur peut contrôler individuellement jusqu’à 1 000 cartes installées sur des postes clients. L’interface de contrôle interdit toute connexion d’un ordinateur personnel externe au réseau fixe (un portable, par exemple) avant que le pare-feu n’ai été réinstallé, ce qui évite les erreurs de manipulations ou les tentatives d’intrusion.

Le prix de la sécurité

Evidemment, tant de fonctionnalités pèsent sur le coût de la carte. La 3CR990 NIC est fixée à 120 dollars auxquels il faut ajouter 50 dollars pour le firewall. Quant au serveur qui gère les cartes, il revient à 1 000 dollars. Une autre bonne idée serait d’introduire cette technologie dans les modems câble et ADSL. Cela renforcerait probablement la sécurité globale du réseau.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur