3Com sécurise ses cartes Ethernet

Régulations
Information - news

3Com lance en Europe un nouveau modèle de carte dotée d’un processeur spécialisé dans la sécurité. Sous le nom 3XP, la puce prend en charge les fonctions de cryptage des informations et allège les tâches TCP/IP du système.

3Com s’apprête à commercialiser en Europe courant octobre une nouvelle carte d’interface réseau Ethernet 10/100 Mbps intégrant un composant dédié à la sécurité. Présent dans les modèles EtherLink PCI, le processeur 3XP prend en charge les fonctions de cryptage pour accélérer l’identification d’un administrateur ou veiller à la confidentialité des informations échangées sur le réseau.

L’objectif premier de la puce est de réduire le nombre de tâches effectuées par le système d’exploitation et le processeur du serveur ou du PC hôte. Selon 3Com, le travail d’un processeur 3XP intégré dans un réseau local sécurisé permet de réduire jusqu’à 35% le fonctionnement du processeur principal lors de l’exploitation du protocole Ipsec. Le gain atteint 13% pour la gestion de la segmentation TCP. En outre, la carte assure le contrôle d’intégrité des paquets TCP/IP. Bref, l’intérêt de cette accélération matérielle est de libérer du temps de calcul pour les applications vidéo, de voix ou de données qui exploitent un accès au réseau.

Le processeur 3XP offre une capacité de cryptage sous 56 bits en Europe, contre 168 bits (clé 3DES) aux Etats-Unis et au Canada. La législation américaine sur l’exportation des technologies de cryptage a récemment évolué et permettra d’ici décembre la distribution en France de la version 168 bits. Cela dit, une accréditation sur le sol français est en cours pour la seule version 56 bits. Il faudra donc attendre environ un mois avant que la carte ne soit distribuée dans l’Hexagone. La puce accepte les algorithmes 3DES, DES, MD5 et SHA-1. Le support d’Ipsec, intégré dans Windows 2000, constitue le principal rapprochement avec le futur système d’exploitation de Microsoft. La firme de Redmond a d’ailleurs, aux côtés de VLSI, participé au développement du processeur à la suite d’accords stratégiques signés au début de l’année. “Nous sommes heureux que 3Com livre des produits qui exploitent les interfaces d’accélération de Windows 2000. Les utilisateurs y gagneront en performance et en fiabilité sur les ordinateurs de bureau et sur les serveurs”, indique John Frederiksen, responsable produit de Microsoft.

Les premières carte de 3Com dotée du processeur 3XP appartiendront à la famille 3CR990. Leur prix sera communiqué ultérieurement.

Pour en savoir plus : http://www.3com.com/europe


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur