3Dfx attaque le monopole d’ATI sur Mac

Mobilité

Le constructeur canadien 3Dfx s’est plaint récemment de la main mise d’ATI sur le marché des produits graphiques pour Macintosh. Il reproche en effet à Apple de ne pas proposer à ses clients un plus grand choix de cartes graphiques dés l’achat des machines, au détriment de la qualité de celles ci, d’après le canadien.

3Dfx, par la plume de Bryan Speece son directeur du développement Macintosh, a vertement critiqué dans une lettre ouverte publiée lors de l’E3, la politique d’Apple concernant les produits graphiques intégrés dans ses ordinateurs. 3Dfx reproche en effet à Apple ses accords de distribution exclusifs avec ATI, le numéro un mondial des processeurs graphiques, qui stipulent que toutes les machines sont vendues en standard avec des produits ATI en leur sein. 3Dfx souhaiterait qu’Apple propose plus de choix à sa clientèle en intégrant par exemple les cartes Voodoo 5 au catalogue.

Pour Luciano Alibrandi, chef de produit Europe chez 3Dfx, le constat est simple :“ce que nous voulons, c’est simplement qu’Apple offre à ses clients une alternative à ATI, dont les cartes pour l’instant ont un niveau de performance juste moyen sur Mac. Or, 3Dfx propose des cartes supérieures en performance (en attendant le Radeon 256 d’ATI ,voir édition du 26 avril 2000, ndlr), et de surcroît dans des versions AGP et PCI”. Des forums de soutiens se sont même montés pour donner plus d’ampleur à l’action du constructeur canadien et cela pourrait déboucher prochainement. Toujours selon Luciano Alibrandi “la demande pour le matériel 3Dfx sur Mac est réelle. Outre les niches graphiques et vidéos, où les utilisateurs aimeraient bien bénéficier de plus de puissance, 3Dfx peut aussi répondre aux demandes des joueurs, en attente de meilleurs performances que celles obtenues avec les cartes ATI. Si bien que, même si la démarche peut faire penser au combat de David contre Goliath, nous pensons que ce problème devrait être bien vite résolu”.

Quant à savoir si cette démarche ne risque pas de profiter à d’autres constructeurs de cartes graphiques, comme nVidia qui a annoncé sa volonté d’adapter certaines de ses cartes sur les Mac, cela ne semble pas vraiment perturber 3Dfx. “Le but de 3Dfx, c’est que tout le monde évolue” nous a répété le responsable européen. “Quand nous avons proposé le standard Glide à l’industrie, personne n’en voulait. Deux ans plus tard, tout le monde l’avait adopté pour la 3D. Nous sommes les inventeurs de la vrai 3D !”. On peut faire confiance à cette société pour le faire savoir haut et fort et ainsi se faire la place qu’elle mérite dans le monde Apple.

Pour en savoir plus : 3Dfx


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur