La 400G d’Alcatel-Lucent opérationnelle au Canada

Cloud
400g Alcatel-Lucent

Alcatel-Lucent poursuit au Canada ses essais de déploiement des réseaux optiques à 400 Gbit/s (400G).

L’opérateur canadien Shaw Communications s’appuie sur la technologie Photonic Service Engine d’Alcatel-Lucent pour déployer une liaison à 400 Gbit/s (400G) sur son réseau optique 100 Gbit/s.

L’équipementier franco-américain a connecté Calary et Edmonton sur 400 km de câbles déjà configurés en 100G. Il s’est appuyé sur son commutateur de services photonique 1830 PSS.

Les tests ont démontré qu’il est possible, grâce à la 400G, de doubler les capacités actuelles de transmission des données, avec un lien à 17,6 Tbit/s.

Soit l’équivalent de 266 millions d’appels téléphoniques ou la transmission de 88 disques Blu-Ray en une seconde, comme le souligne Silicon.fr.

Ces expérimentations – les premières du genre en Amérique du Nord – font suite à celles menées en Allemagne sur les infrastructures de Deutsche Telekom (mars 2012), mais aussi en France.

Au mois de février, Orange a démultiplié la capacité de transport de son backbone avec ce lien optique déployé en conditions réelles, entre Paris et Lyon.

Outre-Atlantique, Shaw Communications se positionne comme un précurseur. Il répond surtout à une hausse de la demande en bande passante, conséquence d’une généralisation des usages dits “enrichis”, comme la vidéo à la demande, les services cloud et la téléprésence.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : la 4G n’a plus de secret pour vous ?

Crédit photo : Yurchyks – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur