4G : Bouygues Telecom prend de la hauteur à 800 MHz

4GCloudMobilité
4g-bouygues-telecom-montagne

Dans le cadre du plan France Très Haut Débit, Bouygues Telecom va desservir plusieurs communes de montagne avec son réseau 4G à 800 MHz, expérimenté comme alternative à la fibre optique.

Pour vérifier l’intérêt du LTE (Long-Term Evolution) comme alternative à la fibre optique, Bouygues Telecom va déployer, dans des zones mal desservies par le très haut débit, des stations 4G opérationnelles sur la bande de fréquence à 800 MHz.

Officialisées à l’occasion du 29e congrès de l’Association Nationale des Élus de la Montagne tenu les 17 et 18 octobre à Cauterets (Hautes-Pyrénées), ces expérimentations de desserte débuteront à l’horizon 2014.

Censées se dérouler dans ‘plusieurs communes de montagne’ (sans plus de précisions quant aux lieux), elles s’inscrivent dans le cadre du plan France Très Haut Débit présenté en février dernier par François Hollande.

Piloté par Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’Économie numérique, ce projet vise à couvrir 100% de la population française en très haut débit d’ici une dizaine d’années.

Si la volonté du gouvernement est de privilégier le déploiement de la fibre jusqu’à l’abonné (FTTH, pour ‘fibre à domicile’), d’autres pistes sont à l’étude pour pallier les difficultés rencontrées sur le terrain en termes d’infrastructure.

C’est dans de contexte que le LTE se positionne comme une solution de choix. Bouygues Telecom déploiera ainsi plusieurs stations connectées en 800 MHz.

Héritée de la télévision analogique, cette bande de fréquence est d’autant plus convoitée qu’elle possède non seulement une meilleure capacité de pénétration dans les immeubles… mais aussi une portée accrue en zone rurale (jusqu’à trois fois celle obtenue à 2600 MHz).

C’est cette propriété théorique qui sera mise en pratique. SFR et Orange pourraient également prendre position si ces tests étaient ouverts à tous les opérateurs, comme le note Silicon.fr.

Bouygues Telecom étoffera quant à lui son parc d’antennes 800 MHz, qui compte, au 1er octobre, seulement 86 sites autorisés par l’Agence nationale des fréquences (ANFR), contre 675 pour Orange et 1085 chez SFR.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Bouygues Telecom ?

Crédit photo : Zocchi Roberto – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur