4G : Bouygues Telecom redonne un coup de collier

4GMobilitéOpérateursRéseauxSmartphonesTrès haut débit
bouygues-4g-illimitee
6 14

Bouygues Telecom va proposer à ses abonnés mobiles le surf illimité en 4G tous les week-ends au 1er semestre 2016. Qui en bénéficiera et sous quelles conditions ?

« À partir du 1er janvier 2016, vous profiterez de l’Internet mobile illimité offert tous les week-ends pendant 6 mois ».

Dans l’absolu, cette offre communiquée par e-mail aux abonnés Bouygues Telecom – et annoncée en parallèle sur le compte Twitter de l’opérateur – est alléchante. Mais il convient de lire attentivement les conditions d’usage pour déterminer dans quelle mesure il est possible d’en bénéficier.

Premier élément : seuls certains abonnés sont éligibles. En l’occurrence, ceux qui disposeront, au 31 décembre 2015, d’un forfait Sensation ou B&You avec au moins 3 Go de data. Les formules Bbox Nomad (SIM 100 % Internet mobile) sont exclues de l’opération.

Quant au terme « illimité », il s’entend hors usages réalisés avec l’option Multi-SIM, grâce à laquelle l’abonné dispose d’une deuxième carte, typiquement pour une tablette. Le partage de connexion avec d’autres appareils (mode modem) n’est pas non plus inclus.

La validité de l’offre est par ailleurs limitée à la France métropolitaine. En revanche, plus besoin, pour le client, de redémarrer son téléphone chaque week-end comme cela fut le cas lors des quelques opérations « 4G illimitée » organisées ces derniers mois.

On notera que les consommations data entrant dans ce cadre n’apparaissent pas sur le suivi conso dans l’espace client.

4G de combat

À fin 2014, Bouygues Telecom revendiquait un parc de 11,1 millions de clients mobiles, dont 28 % exploitant la 4G.

Si l’opérateur revendique un taux de couverture de la population dépassant les 70 %, c’est essentiellement grâce à l’accord de refarming négocié avec l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes).

Bouygues Telecom peut effectivement, depuis le 1er octobre 2013, mettre en oeuvre la 4G sur la bande de fréquences à 1 800 MHz, historiquement allouée à la 2G.

Au dernier pointage de l’ANFR (Agence nationale des fréquences), la filiale du groupe BTP dispose de 6 789 sites 4G en service sur le territoire métropolitain, pour un total de 7 840 autorisés. Plus de 90 % sont munis d’antennes connectées en 1 800 MHz.

Mais la concurrence pousse sur ce segment. À compter du 25 mai 2016, Orange et Numericable-SFR pourront tous trois lancer des offres 4G sur le réseau à 1 800 MHz. Free Mobile sera aussi sur les rangs, avec les 5 MHz duplex dont il est actuellement titulaire, ainsi que les 10 MHz supplémentaires qui lui seront concédés au nom de la « neutralité » de la bande à 1 800 MHz.

Crédit photo : Diego Cervo – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur