4G : Free réplique à Bouygues Telecom

4GCloudMobilitéOpérateursRéseaux
free-forfait-2-euros-4g

Les abonnés au forfait à 2 euros de Free Mobile sont désormais éligibles au réseau 4G… avec toutefois une enveloppe data restreinte à 50 Mo et un paiement à la consommation au-delà.

A toi, à moi, Free et Bouygues Telecom multiplient les initiatives dans le dossier 4G.

La semaine passée, la filiale d’Iliad ouvrait le bal en lançant l’exploitation commerciale de son réseau mobile à très haut débit, avec les mêmes tarifs que la 3G et un volume de données acceptable (‘fair use’) relevé à 20 Go par mois. Ce lundi, Bouygues Telecom répliquait en généralisant la 4G sur l’ensemble de ses forfaits. A vingt-quatre heures d’intervalle, Free Mobile adopte la même stratégie.

En d’autres termes, la 4G, déjà accessible aux souscripteurs de la formule à 19,99 euros TTC par mois disposant d’un terminal compatible, est désormais proposée aux titulaires d’un abonnement à 2 euros (ou 0 euro pour les clients Freebox). Rappelons qu’à ce tarif, l’offre inclut les SMS/MMS en illimité vers la France métropolitaine, ainsi que les appels voix vers les fixes d’une centaine de destinations et les mobiles en Chine, Amérique du Nord et DOM.

Auparavant accessible via une option à 0,99 euro par mois, la data est désormais ouverte sans surcoût, mais à hauteur de 50 Mo. Au-delà, si le débit n’est pas bridé, le tarif de consommation est fixé à 5 centimes du mégaoctet… soit 50 euros le Go. Free retient la date du 12 décembre pour lancer cette nouvelle formule vers laquelle les clients actuels basculeront lors de leur prochain mois de facturation.

Restera néanmoins à vérifier dans quel cadre se fera l’accès au très haut débit. Au dernier pointage de l’Agence nationale des fréquences, Free se trouve loin derrière ses concurrents en matière d’antennes 4G actives : environ 700 sur plus de 1000 communes, contre 1013 pour SFR, 3879 pour Orange et près de 5400 pour Bouygues Telecom, seul opérateur à bénéficier d’un accord de ‘refarming’ consistant à délivrer la 4G sur la bande à 1800 MHz, historiquement alloué aux technologies GSM.

Comme le note cependant Silicon.fr, Free indique, sur la page récapitulative de son réseau, disposer de ‘1145 antennes activées pour la 4G’, soit 49% de son parc. L’entreprise de Xavier Niel promet par ailleurs d’accélérer ses déploiements, afin de l’absence d’accord d’itinérance avec Orange (les deux opérateurs ne se sont accordés que sur la 3G).

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : la 4G, vous connaissez ?

Crédit illustration : Tusumaru – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur