4G : Orange accélère la cadence d’ici la fin de l’année

4GMobilitéRégulations
orange-couverture-4G-open-innovation

Le groupe télécoms veut atteindre un taux de 50% de couverture d’ici la fin de l’année, contre 40% initialement. Au-delà des réseaux THD, Orange pousse l’innovation ouverte.

Orange a relevé ses ambitions de couverture 4G pour la fin de l’année.

A l’occasion du cadre Show hello dédié à l’innovation (cloud, big data, objets connectés…), le P-DG Stéphane Richard a relevé ses objectifs en la matière : 50% de la population contre 40% initialement. Tout en maintenant son niveau de recrutement de clients 4G à un million d’ici fin 2013.

Le premier groupe télécoms français veut se rapprocher plus vite de la couverture du challenger Bouygues Telecom, en première position actuellement sur le déploiement de la 4G (63%) grâce à un avantage qu’il tire du refarming 1800 MHz.

De son côté, SFR vise toujours 40% d’ici la fin de l’année.

Invité sur BFM TV le 8 novembre dernier (voir replay ci-dessous), Stéphane Richard a précisé qu’au-delà du développement des réseaux très haut débit (fixe et mobile), “cette grande machine qu’est Orange” devait se concentrer sur les usages et avoir l’obsession de l’expérience utilisateur”.

Il approfondit sa pensée : “Toute cette chaine de l’innovation occupe beaucoup de monde chez nous, et était un ensemble très lourd. Mais on a beaucoup travaillé à la rendre plus simple, plus agile, plus rapide, et mieux connecté avec les clients et les usages”.

Il compte également ouvrir l’innovation avec les Orange Fab : les designers, concepteurs de services Internet, développeurs d’applications mobiles, créateurs d’entreprise pourront présenter leurs projets dans ces espaces boîtes à idées d’Orange en vue d’un esprit d’ouverture.

Un pilote a été mené dans la Silicon Valley. Le concept sera importé en France, a assuré Stéphane Richard.

Le patron veut dépasser le “choc violentissime” de l’arrivée de Free Mobile qui a abouti à une  guerre des prix sur le marché télécoms français. Bien qu’il soit allié avec le groupe de Xavier Niel par le biais d’un contrat d’itinérance 2G – 3G.

Mais il désapprouve l’approche adoptée par la nouvelle offre dual play La Box Internet par B&You (offre low cost de Bouygues Telecom).

“Cette offre n’aura qu’un impact extrêmement limité sur le marché. Il y a eu une sur- réaction de la Bourse”, commente Stéphane Richard.

“Bouygues s’est un peu tiré une balle dans le pied en faisant ça. On reste dans un climat de guerre des prix avec ce type d’annonce-là.”

———————–

Quiz : Connaissez-vous les sites de rencontres ?

—————-

Credit photo : http://www.quialameilleure4g.com/decouvrez4G (12/11/13)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur