5 boutons sur une souris pour Mac !

Mobilité

Microsoft poursuit sa cour assidue des utilisateurs de Mac. La firme de Redmond continue de faire passer certains de ses périphériques sur la plate-forme d’Apple. Parmi ceux-ci, une souris optique sans fil, la Wireless IntelliMouse Explorer également disponible pour PC. Une révolution par rapport à la souris mono-bouton de nos Mac puisque celle de Microsoft en compte 5 ! Et qui sont loin d’être inutiles…

Le temps passe et les souris perdent peu à peu la boule ! Pire encore, certaines se baladent sans fil sur les bureaux ! C’est le cas de la souris Wireless IntelliMouse Explorer, la dernière née du département matériel de Microsoft. Cette souris fait partie d’une vague d’accessoires développée par la firme pour les PC et qui passent désormais sur Mac. On y trouvera entre autres des souris à boule, sans boule et un clavier, tous disponibles à partir de l’Apple Expo fin septembre ou dans le courant du mois d’octobre. Mais la principale innovation de Microsoft tient dans sa nouvelle souris sans boule et sans fil. Faite pour les droitiers, “quand même la majorité de la population”, vous diront les représentants de Microsoft, un brin gêné que vous teniez votre stylo dans votre main gauche, ses courbes généreuses collent à la paume de votre main. La surface de la bête est agréable au toucher et se décompose en deux parties : les flancs, taillées pour le pouce, l’annulaire ainsi que l’auriculaire (et pour toutes les tailles de mains), et le dos coulé dans un plastique argenté. La forme même de l’animal fait penser au crâne de l’extraterrestre “Alien”, les dents en moins ! Une esthétique superbe au demeurant !

Mais en dehors de ses courbes, la souris de Microsoft se caractérise par ses entrailles électroniques hautement techniques. Le capteur optique déjà, est doté de la technologie-maison IntelliEye, qui photographie la surface de glisse 6 000 fois par seconde ! Cette performance est à rapprocher de celle de la souris Apple présentée en juillet 2000 et qui figurait alors parmi les plus performantes avec 1 500 images à la seconde ! De quoi disposer d’une précision de pointeur diabolique ! Peut-être superflue dans certains cas… Mais la technologie utilisée par le géant de Redmond avec IntelliEye va bien au-delà ! Sans fil, le “mulot” utilise les ondes radios pour communiquer avec un émetteur-récepteur à connecter au port USB. Rien de bien extraordinaire en soi si ce n’est que cette prise d’autonomie oblige la souris à fonctionner sur piles (2 piles AA fournies). Cette source d’énergie pose une vaste question : et si ça tombe en panne ? Ça tombera, c’est sûr, un dimanche soir à 23h00, au pire moment, celui où vous avez réellement besoin de l’animal et où vous aurez oublié de vous procurer des boîtes de piles ! Heureusement, cette situation extrême devrait être rare, Microsoft indiquant une autonomie de deux mois. Grâce, notamment, à la prise en compte de nombreux paramètres d’économie d’énergie. En effet, la souris module sa consommation en fonction de la surface sur laquelle elle repose, sa couleur, la présence de la main, le temps d’inactivité de l’utilisateur, l’hyper-activité d’un joueur, l’environnement obscur ou clair…

Une molette qui devient vite indispensable

Une fois la souris installée (ce qui est d’ailleurs un vrai jeu d’enfant), reste à maîtriser sa caractéristique principale : ses cinq boutons ! Un calvaire pour des utilisateurs de Mac au souris à bouton unique ? Si le clic droit s’avère véritablement inutile, notons que la roulette devient indispensable après 3 minutes d’utilisation ! De même les deux boutons situés sous le pouce, qui peuvent servir entre autres à la navigation sur Internet (pour passer aux pages précédente et suivante) ont une utilité indubitable. Cerise sur le gâteau : toutes ces excroissances sont programmables et même programmables en fonction du logiciel dans lequel vous les utilisez ! Pas de doute, il s’agit d’un vrai progrès face à la souris d’Apple. A un prix toutefois un peu élevé : 549 francs TTC (83,90 euros). Un tarif qui se fera surtout sentir ce fameux dimanche soir à 23h00 quand vous courrez les rues à la recherche de piles…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur