5 millions de pixels pour Epson

Mobilité

Le nouvel appareil photo numérique d’Epson propose de prendre des photos dans des résolutions allant jusqu’à 4,8 millions de points. Mais le constructeur japonais triche un peu sur les chiffres, son senseur CCD ne captant en réalité que 3,34 millions de pixels.

Le groupe japonais Epson-Seiko a toujours été présent dans le domaine de la photo numérique. Le PhotoPC 3000Z témoigne du savoir faire accumulé depuis cinq ans en la matière. Doté d’un capteur CCD de 3,34 megapixels, il permet de prendre des clichés dont la résolution peut atteindre 2 544 par 1 904 pixels, grâce au procédé Hypict. Cette technique d’interpolation logicielle permet d’augmenter la capacité du capteur CCD jusqu’à 4,8 megapixel. Hormis cette capacité record, le PhotoPC 3000Z ne présente pas d’avancée technologique majeure.

Il dispose d’un zoom optique grossissant 3 fois (équivalent à un objectif 35-105 mm) doublé d’un procédé numérique 2X. D’une utilisation manuelle ou entièrement automatique, le PhotPC 3000Z laisse une assez grande latitude de réglage au photographe. Vitesse d’obturation, ouverture de diaphragme et réglage de la distance sont ainsi paramétrables. Une mémoire de 16 Mo est intégrée et on peut lui adjoindre des cartes CompactFlash pour stocker les images. Un micro intégré offre la possibilité d’ajouter des commentaires sonores, dans la limite de 10 secondes au total, et il est même possible d’enregistrer des séquences vidéo (25 secondes maximum en format QuickTime NTSC).

Epson joint à l’appareil une suite logicielle garnie, comme à l’accoutumé avec ce type de produits, et la connectique en port Série et USB. Livré avec les pilotes pour Mac et PC, le PhotoPC 3000Z sera disponible au mois de mai à un prix non encore déterminé.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur