50 millions de sites WordPress : la consécration du CMS open source ?

Cloud

WordPress serait le CMS open source le plus prisé au monde. Chaque mois, il cumule des centaines de millions de visites, pour des milliards de pages vues. Et pour cause : il hébergerait près de 30% des sites Internet.

La plate-forme de blog et de sites Internet WordPress continuera-t-elle sur la lancée d’un succès annoncé ? Elle recense désormais plus de 50 millions de domaines gérés par l’intermédiaire de son CMS Open Source.

La moitié de ces sites, soit 14% de la masse mondiale, sont hébergés par la version en ligne WordPress.com. Leur trafic cumulé s’élève à 285 millions de visiteurs mensuels, pour 2,5 milliards de pages vues, comme le précise Silicon.

Le contingent des utilisateurs de WordPress.com posteraient en moyenne un demi-million de billets par jour, pour recevoir sensiblement le même nombre de commentaires, dont la plupart ne sont toutefois pas validés.

Mais WordPress, dans sa version .org, est aussi un logiciel de gestion de contenus dont la dernière version (3.2) a été téléchargée 1,3 million de fois en une semaine.

Cette dernière mouture, plus véloce, s’installe toujours sur les serveurs des hébergeurs, pour permettre l’administration à distance et une personnalisation maximale.

Elle nécessite moins d’espace disque et offre une meilleure prise en charge de la technologie HTML5. En revanche, elle requiert PHP5 et MySQL 5.

66% de ses utilisateurs sont des anglophones. Les hispanophones ne représentent que 8,7% de la communauté, quant le français plafonne à 1,4%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur