600 000 noms de domaines en .fr

Mobilité

Environ 80 000 noms de domaines ont été réservés par des particuliers.

Plus de 600 000 noms de domaines en .fr ont été enregistré par l’Afnic, le bureau français responsable de la gestion des adresses web en .fr et .re (pour Réunion). Plus exactement, 601 921 noms disposent du .fr et 839 sont enregistrés en .re.

Sur ces 600 000 .fr, 80 000 sont détenus par des particuliers, selon les propos d’un porte parole de l’organisme de nommage rapportés par l’AFP. L’Afnic avait en effet ouvert le .fr au particuliers le 20 juin dernier. Jusqu’alors réservé aux entreprises et associations, le .fr permet aux particuliers de se singulariser à travers des sites web et adresses électroniques à leur nom.

Mais les contraintes de la procédure d’enregistrement a générer un taux de rejet important. Si plus de 60 000 noms était déposés une semaine après l’ouverture aux particuliers, seuls 37 000 se voyaient acceptés (voir édition du 26 juin 2006).

L’Afnic a d’ailleurs bloqué la validation des 7 000 noms déposés par l’association Guillaume.net/ZioConcept.net (voir édition du 13 juillet 2006). Des noms pour la plupart patronymiques qui bloque l’accès aux simple particuliers. La durée du blocage est de trois mois, à l’issu de laquelle les noms enregistrés pourraient être remis en disponibilité publique.

L’Eurid, l’équivalent de l’Afnic au niveau européen, est confronté à un problème similaire. L’organisme avait annoncé, le 24 juillet, qu’elle bloquait 74 000 noms en .eu afin d’éviter un risque évident de revente des domaines. Ce qui est interdit en Europe (voir édition du 28 juillet 2008).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur