64 PlayStation 2 dans la même boîte

Mobilité

Le processeur de la PlayStation, le fameux “Emotion Engine”, est en passe de devenir le coeur d’une station de travail graphique très haut de gamme. Pour ce faire, Sony en fait travailler 64 exemplaires en parallèle.

Lors du Siggraph 2000, un salon pour les professionnels du graphisme et des effets visuels qui s’est déroulé en juillet dernier, Sony avait présenté une station de travail graphique, appelée GSCube. Originalité du système, sa puissance reposait sur 16 processeurs de PlayStation 2 calculant en parallèle. Encore à l’état de prototype, l’idée de Sony était de concevoir une machine capable de créer des effets spéciaux en temps réel. Finalement, le constructeur japonais est revenu sur sa décision et son GSCube devrait intégrer… 64 “Emotion Engine” !

Selon Sony, cette machine à créer du rêve cinématographique serait capable de créer 4,16 milliards de polygones par seconde, ce qui rend possible la production de scènes 3D à 60 images par seconde avec une résolution de 1980 par 1080. A titre de comparaison, la prochaine console de jeux Xbox de Microsoft prévoit de pouvoir afficher entre 100 et 300 millions de polygones par seconde. Mais bien sûr le GSCube n’est pas une console de jeux.

“Le rendu d’une seule image demande aujourd’hui 5 heures de calcul”, a déclaré à nos confrères de The Register Kazuyuki Hashimoto, président de Square, une société de production cinématographique qui a coopéré avec Sony dans le développement du GSCube.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur