6,7 millions d’accès haut débit en France en 2008

Mobilité

L’Europe se dirige vers le haut débit. Selon une étude du cabinet Forrester, ce secteur, dominé par l’ADSL, représentera plus de la moitié des moyens d’accès au Net. Le nord de l’Europe sera mieux équipé que le sud.

En 2008, 30 % des foyers européens bénéficieront d’un accès Internet haut débit, ce qui représentera 57 % des foyers connectés, selon le cabinet d’études Forrester Research. Evidemment, la répartition ne sera pas homogène dans l’ensemble des pays européens. Les pays nordiques connaîtront les plus forts taux d’équipement haut débit avec 45 % pour la Norvège tandis que la Grèce plafonnera à 5 %. Quant à la France, elle ne devrait pas dépasser les 27 % de foyers, soit 6,7 millions d’internautes, à bénéficier du haut débit en 2008. On est encore loin des 10 millions promis pour 2007 par le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin (voir édition du 13 novembre 2002).

Selon Forrester, l’ADSL devrait s’imposer pour le transport des données à haute vitesse, “car il touche au moins deux fois plus de foyers que le câble”. A terme, le haut débit par la prise téléphonique devrait couvrir 71 % des moyen d’accès Internet broadband. La part des câblo-opérateurs pour la fourniture d’accès rapide devrait chuter de 53 % en 2000 à 22 % en 2008. Cela se justifie d’autant que les câblo-opérateurs n’ont plus les moyens d’investir massivement dans de nouveaux réseaux, toujours selon Forrester.

Privilégier la rentabilité et non plus le volume

Quant à l’idée de relier chaque foyer par fibre optique, “cela restera du domaine du rêve jusqu’à la fin de la décennie”, précise l’étude. “Les liaisons spécialisées et les communication par satellite bidirectionnel pourront couvrir des marchés ruraux de niche auxquels l’ADSL n’a pas accès.” Résultat, les moyens d’accès alternatifs de ce type ne couvriront que 7 % des foyers. Quand à l’Internet sur le réseau électrique, “délais persistants, problèmes de qualité et absence de revendeurs” devraient limiter considérablement son développement.

Conséquence de la montée du haut débit, via l’ADSL notamment, Forrester recommande aux fournisseurs d’accès, pour les 18 mois à venir, de concentrer leurs activités sur la rentabilité et non plus sur le volume. A bon entendeur…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur