9Télécom s’adonne à l’ADSL à la minute

Cloud

L’ADSL facturé à la durée vise les abonnés qui veulent découvrir le Net avec le confort du haut débit sans s’engager sur de nombreux mois. 9Télécom propose également l’installation de l’ADSL à domicile.

Télécom Italia a désormais un concurrent sur son offre ADSL en accès libre (voir édition du 3 octobre 2003). 9Télécom a lui aussi décidé d’aborder ce marché de l’ADSL facturé à la durée. Un modèle qui n’est pas sans rappeler les débuts de l’Internet en France où l’abonné payait sa navigation à la durée passée en ligne, comme une vulgaire conversation. Sauf que les opérateurs facturent les FAI essentiellement au volume de données qui transitent sur leur réseau. Un principe, pourtant plus juste que la durée, non retenu par 9Télécom.

Un choix d’autant discutable que la navigation à haut débit se révèle un peu plus onéreuse qu’une conversation à durée égale. La marque de LDCom propose la minute d’ADSL 512 Kbits/s à 0,04 euro contre 0,012 euro la minute téléphonique. De plus, et contrairement aux offres forfaitaires (de 128 à 2 048 Kbits/s), le FAI facture 50 euros les frais d’accès à l’accès ADSL libre. Mais ce tarif comprend le modem ADSL. En revanche, l’abonné n’est soumis à aucun engagement de durée et peut arrêter le service sans subir les 99 euros de frais d’accès qu’impose le fournisseur d’accès dans le cadre de ses forfaits Internet haut débit si l’abonné rompt son contrat dans les deux ans.

Un service destiné aux allergiques à la technologie

Période des fêtes oblige, 9Télécom présente son offre comme le cadeau idéal de découverte du haut débit. Mieux, il propose même un service à domicile d’installation du modem et d’initiation au service. Un service d’accompagnement facturé 95 euros. Les allergiques à la technologie apprécieront.

Cette nouvelle offre s’adresse visiblement à ceux qui débutent en ligne et souhaitent bénéficier d’entrée du confort d’utilisation procuré par le haut débit. Pour autant, ils n’ont probablement aucune idée du temps qu’il passeront en ligne et ne souhaitent pas se lier pour de nombreux mois auprès d’un seul fournisseur d’accès. L’offre de 9Télécom leur permettra de surfer un peu plus de 8 heures par mois avant de dépasser le coût du forfait ADSL 512 Kbits/s (récemment corrigé à moins de 20 euros, voir édition du 12 décembre 2003). Au delà, et si le dépassement se répète régulièrement, l’abonné aura tout intérêt à basculer sur un forfait. Ce qu’espère probablement 9Télécom.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur