Accel Partners lève 500 millions : priorité aux start-up d’Europe et d’Israël

EntrepriseLevées de fondsStart-up
accel-partners-levee-500-millions-dollars
0 13

Le fonds pionnier américain Accel Partners a bouclé un gros financement pour scruter les start-up du numérique dans la sphère Europe-Israël.

Accel Partners vient de collecter 500 millions de dollars pour consacrer des investissements dans une trentaine de start-up d’Israël et d’Europe dans le secteur du numérique.

Il s’agit d’une tranche dédiée sur les 2 milliards de dollars récoltés à la mi-mars par le fonds d’investissement américain, si on recoupe les infos d’une dépêche de Bloomberg.

Avec du recul, on peut rapprocher cet investissement à celui des 11 milliards de dollars levés depuis la création d’Accel Partners en 1983. En plus de 30 ans, le fonds USA a investi dans plus de 500 sociétés.

Il constitue l’une des plus structures de financement les plus dynamiques de l’écosystème de la Silicon Valley.

Elle a participé à des levées de fonds pour le compte de grands noms américain du numérique comme Cloudera (big data), Dropbox (stockage dans le cloud), Facebook (réseau social), Groupon (bons plans shopping), Imperva (sécurité IT) ou Kayak (voyage).

Quid de son implication en Europe ? Accel Partners a soutenu des start-up comme Spotify (musique en streaming, Suède), Supercell (jeux sur mobile, Finlande), Rovio (saga du jeu mobile Angry Birds, Suède) ou BlaBlaCar (covoiturage), PeopleDoc (gestion RH) et Algolia (moteur) pour la France.

En 15 ans d’activité dans la zone Europe, Accel Partners a soutenu des start-up dans cette zone à hauteur de 2,5 milliards de dollars. En mars 2013, il annonçait déjà un closing proche du montant divulgué aujourd’hui (475 millions de dollars).

Selon The Financial Times, sur la seule année 2015, le fonds a réalisé des sorties d’un montant global de 15 milliards de dollars sur le Vieux continent (ventes ou introductions en Bourse).

C’était le cas pour Showroomprivé.com (mode), introduit sur Enternext en octobre 2015.

En Europe, Accel Partners se retrouve en concurrence avec des d’autres VC comme Index Ventures, Atomico, Balderton Capital, Ventech ou Partech Ventures.

Le fonds dispose d’antennes dans le monde : Palo Alto, Londres, New York, Bangalore, et aussi en Chine via son partenariat avec IDG-Accel.

(Crédit photo : page Facebook Accel Partners)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur