Accès Wi-Fi : Neuf Cegetel s’empare d’Ozone

Mobilité

L’opérateur télécoms prend le contrôle de la société spécialisée dans le
développement d’un réseau Wi-Fi alternatif, façon Fon.

Neuf Cegetel poursuit avec frénésie ses opérations de croissance externe. Après la confirmation du rachat de Club-Internet pour développer sa base de clients BtoC et plus récemment de TradingCom pour renforcer ses services aux opérateurs, il vient de s’emparer de la société Ozone, un spécialiste de l’accès Wi-Fi. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

L’information a été diffusée par le site Internet du Monde dès le samedi 26 mai. Un porte-parole de Neuf Cegetel a confirmé l’opération de rachat. Egalement contacté par le quotidien en ligne, Rafi Haladjian, fondateur d’Ozone et pionnier de l’Internet français, indique vouloir se concentrer au développement d’une autre société qu’il chapeaute : la société Violet qui produit les “lapins Wi-Fi” Nabaztag.

Neuf Cegetel et Ozone sont associés depuis novembre 2006. C’est la période au cours de laquelle Neuf Cegetel a intégré Twin, son téléphone hybride GSM/Wi-fi, dans la gamme des forfaits Neuf Mobile. L’opérateur en avait profité pour annoncer une série de partenariats avec des prestataires Wi-Fi alternatifs comme Meteor Networks et Ozone.

Lancée en 2003 par Rafi Haladjian, Ozone a vocation à développer les réseaux pervasifs, un concept qui prône l’émergence d’un univers fluide de communication sans fil avec de nouvelles gammes de services et de produits communicants. Son réseau Wi-Fi couvre 65 % de Paris grâce à des antennes relais installées sur les toits de la capitale. Environ 5 000 utilisateurs sont abonnés à Ozone.

Si l’on devait comparer les modèles de développement, il faudrait rapprocher Ozone de Fon. Mais cette jeune pousse, qui est d’origine espagnole et qui a l’ambition de créer un réseau Wi-Fi alternatif au niveau mondial, s’est lancée plus tard fin 2005.

Neuf Cegetel poursuit avec frénésie ses opérations de croissance externe. Après la confirmation du rachat de Club-Internet pour développer sa base de clients BtoC et plus récemment de TradingCom pour renforcer ses services aux opérateurs, il vient de s’emparer de la société Ozone, un spécialiste de l’accès Wi-Fi. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

L’information a été diffusée par le site Internet du Monde dès le samedi 26 mai. Un porte-parole de Neuf Cegetel a confirmé l’opération de rachat. Egalement contacté par le quotidien en ligne, Rafi Haladjian, fondateur d’Ozone et pionnier de l’Internet français, indique vouloir se concentrer au développement d’une autre société qu’il chapeaute : la société Violet qui produit les “lapins Wi-Fi” Nabaztag.

Neuf Cegetel et Ozone sont associés depuis novembre 2006. C’est la période au cours de laquelle Neuf Cegetel a intégré Twin, son téléphone hybride GSM/Wi-fi, dans la gamme des forfaits Neuf Mobile. L’opérateur en avait profité pour annoncer une série de partenariats avec des prestataires Wi-Fi alternatifs comme Meteor Networks et Ozone.

Lancée en 2003 par Rafi Haladjian, Ozone a vocation à développer les réseaux pervasifs, un concept qui prône l’émergence d’un univers fluide de communication sans fil avec de nouvelles gammes de services et de produits communicants. Son réseau Wi-Fi couvre 65 % de Paris grâce à des antennes relais installées sur les toits de la capitale. Environ 5 000 utilisateurs sont abonnés à Ozone.

Si l’on devait comparer les modèles de développement, il faudrait rapprocher Ozone de Fon. Mais cette jeune pousse, qui est d’origine espagnole et qui a l’ambition de créer un réseau Wi-Fi alternatif au niveau mondial, s’est lancée plus tard fin 2005.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur