Accords croisés entre Intel et Sun Microsystems

Mobilité

Sun pourrait de nouveau intégrer les Xeon d’Intel dans sa gamme de serveurs
x86.

Selon l’Associated Press, Sun Microsystems et Intel doivent annoncer un accord autour d’un échange d’exploitation de produits. Sun réintroduira des processeurs Intel dans sa gamme de serveurs architecturés en x86 et Intel, de son côté, exploitera Solaris 10, l’Unix maison de Sun. Mais ces informations restent à confirmer par les protagonistes.

Ce partenariat risque de ne pas arranger les affaires d’AMD avec qui Sun avait signé un accord en 2003. L’entreprise fondée par Scott McNealy exploite depuis plus d’un an les Opteron du fondeur de Sunnyale dans ses serveurs de milieu de gamme. Cet accord avait ainsi fait passer au second plan les processeurs Intel qui équipaient également certaines lignes de machines fabriquées par Sun. Ce dernier avait jeté son dévolu sur les puces d’AMD pour leur plus faible consommation énergétique que celles de son concurrent.

Une place au soleil

Mais Intel est revenu dans la course aux performances par watt avec sa nouvelle microarchitecture Core (Core MA). La qualité des processeurs basés sur cette nouvelle technologie attire de nouveau l’intérêt de Sun qui en introduisant les nouveaux Xeon d’Intel, espère se faire une place au soleil du marché des serveurs x86 où il n’occupe que le sixième rang. Intel espère ainsi rattraper les parts de marché qu’AMD n’a cessé de grignoter sur la ligne des serveurs depuis l’arrivée des processeurs Opteron.

Malgré le nouveau partenariat, Sun continuera à exploiter les processeurs d’AMD… aux côtés de ses propres processeurs SPARC dont une nouvelle version de la gamme des UltraSPARC T1 a été annoncée le 19 janvier 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur