Acer déroule le tapis rouge pour Google

ChromebookMobilitéPCPoste de travailSmartphonesTablettes

Android sur les smartphones et les tablettes, Chrome OS sur les portables et dans l’univers desktop : l’offre Google prend de chez Acer.

Une influence élargie dans la gamme de smartphones Liquid et sur les tablettes Iconia grâce à Android, des jonctions avec le monde de l’éducation via les Chromebooks, une fenêtre en entreprise à travers une nouvelle Chromebox : Google se fait plus présent dans l’offre d’Acer.

Le groupe taïwanais présentait, ce jeudi 23 avril, plusieurs dizaines de produits dont le lancement commercial s’effectuera d’ici à la rentrée de septembre.

En tête de catalogue, la gamme d’ordinateurs Aspire. L’accent est mis sur les hybrides avec la série Switch. Le modèle Switch actuellement proposé pour 349 euros TTC est décliné en blanc, avec un système de charnière améliorée, toujours basée sur un connecteur magnétique. On reste en 10,1 pouces (1900 x 1200 pixels), sur puce Atom, avec 2 Go de RAM et 32 ou 64 Go pour le stockage. La partie tablette est annoncée à 8,9 mm d’épaisseur pour 595 g (1,18 kg avec le clavier).

Le ticket d’entrée dans la famille Switch sera fixé à 299 euros au mois de juillet avec une version Switch 10 E proposant ne proposant par défaut que 1 Go de RAM (2 Go en option) et une définition de 1280 x 800 pixels. L’appareil est aussi un peu plus lourd (630 g ; 1,2 kg avec le clavier) et épais (11 mm ; le double avec le clavier).

Une variante Switch 10 SW5-015 reprendra la finition des ultraportables haut de gamme de la marque, à partir de 449 euros. Des versions 11 et 12 pouces sont prévues, en Full HD avec des puces Intel Core M.

acer-aspire-switch-10-e
L’Aspire Switch 10 E se positionne en entrée de gamme

De l’hybride, mais pas que

Dans la gamme de portables, on retrouvera aussi l’Aspire V 15, un 15,6 pouces tactile ou non en 1366 x 768 pixels, avec processeur Core i3/i5/i7, 16 Go de RAM au maximum et 1 ou 2 To de disque dur. Acer annonce 24 mm d’épaisseur et 2,4 kg. Le tout à partir de 699 euros – toujours TTC – en juillet.

Le format 15,6 pouces se retrouve également dans la gamme Aspire E, avec le modèle Aspire E15, livrable avec ou sans technologie tactile, en 1366 x 768 ou 1920 x 1200 pixels, avec jusqu’à 16 Go de RAM et 2 To de disque dur (1 To en stockage hybride). Le choix de processeurs est important : Core i, Pentium, Celeron ou AMD (FX, A10, A8, A6, A4, E2).

La fiche technique indique 29 mm pour 2,4 kg. C’est plus que les 25 mm et 2,1 kg de l’Aspire E 14, qui présente autrement les mêmes caractéristiques, sans toutefois être livrable avec une puce AMD E2… que l’on retrouve en revanche sur l’Aspire E 17 (1600 x 900 ou 1920 x 1200 ; 31 mm pour 3 kg).

Toujours dans la gamme tactile, Acer lancera, pour 349 euros en juin, l’Aspire R 11. Ce 11,6 pouces sous Pentium ou Celeron avec 8 Go de RAM et jusqu’à 1 To de disque dur s’appuie sur un écran 11,6 pouces (1366 x 768 pixels) qui pivote à 360 degrés.

Pas de tactile, en revanche, dans la gamme Aspire ES, composée de 5 modèles, dont un 11,6 pouces (Aspire ES 11) sous Celeron, avec jusqu’à 8 Go de RAM, 500 Go de disque ou 32 Go de mémoire flash et 21 mm pour 1,25 kg.

Suivent l’Aspire ES 13 (13,3 pouces, Pentium ou Celeron, jusqu’à 1 To de stockage, 20 mm et 1,5 kg), l’Aspire ES 14 (14 pouces avec possibilité d’AMD E1 ; 2,1 kg), l’Aspire ES 15 (15,6 pouces ; 2,4 kg) et l’Aspire ES 17 (17 pouces en 1600 x 900 pixels ; 3 kg et 28 mm ; pas de puces AMD).

acer-aspire-r-11
L’écran n’est pas détachable, mais pivote à 360 degrés.

 

Du tout-en-un aux Chromebooks

La gamme Aspire, c’est aussi un nouveau tout-en-un : le Z3-710, avec son écran tactile de 23,8 pouces en Full HD et son entrée HDMI. Une solution graphique Nvidia GeForce 840M est proposée en option, avec une large sélection de puces (Core i3/i5/i7, Pentium, Celeron), jusqu’à 16 Go de RAM et au maximum 2 To sur disque dur.

Il existe une deuxième série de tout-en-un, à vocation plus professionnelle : la Veriton, qui accueille trois modèles. Le plus petit (Z2660G) arbore un écran de 19,5 pouces en 1600 x 900. Il peut accueillir 120 Go sur SSD ou jusqu’à 1 To sur disque dur, ainsi qu’une puce Intel Pentium ou Core i3/i5/i7.

En 21,5 pouces (Full HD), le Z4710G peut monter jusqu’à 2 To de disque dur et accueillir une puce Intel Celeron. C’est aussi le cas du Z4810G, qui dispose du tactile en option sur 23 pouces.

Acer mène aussi l’offensive dans les Chromebooks. Son Chromebook 15 est décliné en plusieurs versions dont la CB3-531, en 15,6 pouces (1366 x 768), avec puce Celeron N2830, 2 Go de RAM, 16 Go de mémoire flash et 2 kg au compteur pour 24 mm. Le tout à partir de 249 euros TTC en juin.

Il existe une version CB5-571 qui peut monter en Full HD, sous Core i3-5005U ou Celeron 3205U, avec 16 ou 32 Go de stockage et 4 Go de RAM. Pour le monde de l’éducation, il est possible de passer en Core i5-5200U.

La configuration du Chromebook CB5-571 se retrouve dans la Chromebox CXV2, qui supporte l’affichage en 4K.

acer-chromebook-15
Acer propose une version du Chromebook 15 dédiée au monde de l’éducation.

Tablettes et smartphones

Dans le monde du PC, on notera aussi le mini-ordinateur Revo One RL85, sous Core i3/i5 ou Celeron, avec un maximum de 8 Go de RAM et 2 To de stockage… sans compter les deux baies d’extension SATA supportant chacune 2 To. Doté d’un miniDisplayPort et du HDMI avec audio 7.1, le Revo One RL85 prend en charge l’affichage en Ultra HD.

Dans l’univers des tablettes, deux nouveautés : l’Iconia One 8 (8 pouces en 1280 x 800, processeur Atom quadricoeur à 1,8 GHz, 1 Go de RAM, 16 ou 32 Go de mémoire flash, Android 5.0, 9,5 mm pour 355 g) et l’Iconia Tab 10 (10 pouces en 1920 x 1200, même puce Atom, jusqu’à 64 Go de flash, 540 g, connectivité NFC).

En matière de smartphones, on aura repéré le Liquid M220, un 4 pouces sous Windows Phone avec un SoC Qualcomm MSM8210 (2 coeurs à 1,2 GHz), 512 Mo de RAM et 4 Go de stockage (120 g ; 9,5 mm), ainsi que le Liquid X2, son écran 5,5 pouces, son processeur octocoeur, sa batterie de 4000 mAh, ses deux capteurs de 13 mégapixels et son triple emplacement SIM.

acer-iconia-one-8
L’Iconia One 8 évolue sous Android 5.0.

Crédit photos : Acer


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur