Acer Europe a un nouveau mot d’ordre : “absolute netbook”

Mobilité

L’ambitieuse branche européenne du constructeur taïwanais affiche un bon bilan 2008. C’est le plus grand vendeur de PC portables en France.

C’est le plus volumineux dossier de presse du premier trimestre 2009 : la division Acer Europe a sorti un catalogue d’une centaine de pages de communiqués de presse pour faire un bilan de ses activités. Si le constructeur taïwanais peut fournir des efforts en termes de green IT, il peut en revanche afficher fièrement ses performances.

Dans la zone Europe – Moyen Orient – Afrique (EMEA) dans laquelle Acer réalise plus de la moitié de son chiffre d’affaires (17 milliards de dollars en tout), il s’affiche comme le deuxième constructeur, tous segments confondus (desktop, notebook, netbook). Mais le numéro un dans la catégorie notebook.

Une percée qui se confirme en France : selon Gartner, Acer a été le plus grand vendeur d’ordinateurs portables avec une part estimée à 27,8% (mais reste le deuxième derrière HP  sur le front des PC de bureau avec une part de marché de 22,4%). La crise ne fait pas peur à Acer qui affiche de hautes ambitions en France : il compte atteindre la barre du milliard du chiffre d’affaires en 2010 (679 millions actuellement).

Faire attention à Asus

Au cours de la conférence de presse organisée mercredi, Massimo D’Angelo, en qualité de Vice-Président d’Acer EMEA & Président d’Acer France, a donné le mot d’ordre pour 2009 : “Absolute netbook”, pouvait-on lire sur un slide de présentation.

Le groupe taïwanais veut profiter de la croissance de ce segment du marché informatique. “Mais il faut faire attention à Asus qui monte aussi avec les netbooks”, tempère Massimo D’Angelo. 

Acer a profité de ce point presse pour mettre en avant son nouveau Aspire One de 10 pouces associé à Windows XP. Il est équipé d’un processeur Intel Atom et d’une mémoire DDR pouvant atteindre 2 Go. Le disque dur à 160 go tient la route.

Dans le cadre de sa stratégie de diversification, Acer avait annoncé lors du dernier GSMA Mobile World Congress de Barcelone qu’il allait investir le marché des smartphones. Le constructeur va aligner quatre premiers modèles en France d’ici la fin du premier semestre.

Ils sont tous équipés de Windows Mobile 6.1 mais la gamme pourrait monter à dix modèles d’ici la fin de l’année et pas forcément sous cet OS. La prochaine déclinaison citée est souvent Android de Google mais la direction d’Acer Europe s’est refusée à tout commentaire sur le sujet.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur