Acer France reconfigure son catalogue pour séduire les entreprises

EntrepriseRégulations
Acer présente sa gamme BtoB 2012

Acer France diversifie son offre BtoB : PC fixes, portables, serveurs…En coulisse, l’on prépare déjà des stations de travail, des clients légers et une offre cloud en IaaS (galerie photos).

Directeur général d’Acer France, Daniel Trachino est formel : l’heure est venue d’accélérer le développement des activités BtoB.

L’offre professionnelle est remodelée pour l’occasion, afin d’attaquer tous les pans de l’infrastructure informatique en entreprise.

Du serveur central aux terminaux d’accès en passant par l’environnement périphérique, notre catalogue de produits a vocation à couvrir tous ces segments“, confirme Jérémy Werner, Directeur de la division professionnelle d’Acer France.

Avec l’arrivée de Windows 8 en toile de fond, le constructeur d’origine taïwanaise mène une stratégie de diversification, qui induit un renforcement de l’offre de PC fixes et portables, mais aussi une offensive sur le front des serveurs et l’avènement imminent de stations de travail.

Pour l’heure, Acer s’attache également à développer une relation de proximité vis-à-vis de ses clients français.

Témoin la mise en place d’un centre technique à Angers, où s’effectue notamment la réparation des produits.

Cette structure emploie 80 personnes, auxquelles s’adjoignent environ 80 autres collaborateurs en poste à Roissy (département du Val-d’Oise), essentiellement impliqués dans le commercial et le marketing.

Les effectifs d’Acer France s’élèvent donc à quelque 160 personnes, sur les 8000 que le groupe high-tech taïwanais sollicite à l’échelle du globe, pour un chiffre d’affaires 2011 annoncé à 15,7 milliards de dollars.

En France, le modèle de distribution reste intégralement indirect. A la baguette, des grossistes (ETC, Ingram Micro, TechData…) et 6000 revendeurs, tous produits confondus.

En tête de liste, les SSII et “corporate resellers”, mais aussi des enseignes en ligne (CDiscount, Rue du Commerce, etc.), des spécialistes du segment Small Business (SMB) et des revendeurs SOHO (“Small Office & Home Office”), qui traitent avec TPE et indépendants.

Dans cet esprit, un portail Internet verra le jour en octobre, doublé d’un programme “Synergy” de formation et certification des partenaires.

En interne, un nouvelle unité Business placée sous la présidence de Jérémy Werner (ancien de HP, passé par Microsoft) prendra sous sa coupe le sous-ensemble des notebooks et celui du “Desktop / Storage / Server” (PC de bureau, stockage et serveurs).

Mais le chantier s’annonce vaste. Pour l’heure, dans l’Hexagone, la balance penche fortement en faveur du BtoC, qui concentre 80% des revenus d’Acer France sur l’exercice 2011, avec une première place sur le segment des notebooks (26,7% du marché en volume, selon GfK).

Une proportion stable au cours des dernières années, stimulée par une deuxième place consolidée sur le créneau des netbooks (29,1%) et du desktop (39,4%).

Mais à la lumière de la dynamique défavorable qui anime ce marché alors qu’émergent les smartphones et les tablettes tactiles, Acer juge le BtoB autrement plus porteur dans un avenir proche.

Il est vrai que la branche française du constructeur taïwanais, détentrice de 6,8% du marché national des PC de bureau professionnels, pour 3,5% des notebooks et 2,6% des serveurs, affiche de fortes capacités de progression.

(Lire la fin de l’article page 2 + galerie photos)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur