Acer persévère et n’abandonne pas les tablettes

CloudMobilitéTablettes
Acer Iconia Tab A200 tablette

Les multiples rumeurs concernant l’abandon des tablettes par Acer ont été démenties. Le constructeur va plutôt revoir son organisation et reconquérir le low cost.

Acer a connu le succès sur le marché des PC en envahissant le segment du low cost. Dans les tablettes, ses modèles à près de 500 euros étaient boudées du grand public.

Cet échec commercial avait fait craindre à beaucoup un abandon de ce créneau par le taïwanais, sur les traces d’HP et peut-être bientôt de RIM.

Mais le président du groupe, Stan Shih, a démenti cette rumeur. Selon DigiTimes, il a déclaré que “la frustration est une partie intégrante du processus, comme lorsque nous somme entrés sur le marché des ordinateurs portables.”

Pour se reprendre, le constructeur va simplifier son organisation pour rationaliser la production des tablettes et de ses smartphones.

Le conseil d’administration aurait également décidé de simplifier les gammes (donc réduire le nombre de modèles) et de se repositionner sur ses produits rentables, et de développer le milieu et le bas de gamme.

Une stratégie déjà enclenchée avec l’Iconia Tab A200, qui sera vendue à 329 euros, contre 499 l’A500, son grand frère sorti l’année dernière et aux caractéristiques techniques presque identiques.

Au lieu de tenter de concurrencer Apple, Acer va donc plutôt se retourner contre le français Archos, passé maître dans la production de tablettes pour petits budgets.

 

Illustration : la tablette Acer Iconia Tab A200


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur