Achats in-app : Google s’engage à rembourser 19 millions de dollars

Régulations
google-android-inapp

Suivant un accord trouvé avec la FTC (Federal Trade Commission), Google va rembourser 19 millions de dollars aux utilisateurs lésés par la politique d’achats « in-app » au sein des applications Play Store.

Après le cas d’Apple cet hiver, la FTC (Federal Trade Commission) s’est penché sur le Google concernant l’affaire des achats in-app, réalisés à l’intérieur des applications mobiles, en l’occurrence, Google Play Store.

La firme de Mountain View est parvenue à trouver un accord avec le gendarme américain du commerce. Verdict : elle s’engage à rembourser 19 millions de dollars aux utilisateurs de sa boutique d’applications mobiles concernés par ses achats in-app non désirés.

Sont ainsi par exemple concernés des parents, dont les enfants ont, à travers des apps mobiles téléchargées sur le Play Store, achetés des biens virtuels additionnels destinés à les faire progresser dans les niveaux des jeux. Ces biens virtuels peuvent coûter de 99 cents à 200 dollars…

Pour le même motif, Apple avait été condamné, en janvier dernier, à débloquer une enveloppe de 32,5 millions de dollars à reverser aux mobinautes lésés.

En outre, la FTC précise également que Google s’est engagé à modifier ses modalités de facturation, permettant de s’assurer que les titulaires d’un compte Play Store ont bien donné leur accord à l’utilisation d’achats «in-app ».

Après Apple et Google, l’autorité américaine a maintenant décidé, ces prochaines semaines, de s’intéresser au cas d’Amazon…

Du côté européen, Google s’est engagé auprès de la Commission européenne à bannir le terme « gratuit » d’applications mobiles permettant des achats intégrés.

 

Quizz ITespresso.fr : Connaissez-vous les meilleures applis Android pour les pros ?

Crédit image : George Dolgikh – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur