Achats sur le Web : SEP-Tech lance enfin sa carte prépayée

Mobilité

L’Easycode, la carte prépayée à gratter mise au point par la société SEP-Tech, arrive enfin sur le marché. Elle permet de réaliser des micropaiements en ligne pour l’achat d’articles immatériels en toute sécurité et de façon anonyme. Une solution innovante dont l’avenir dépendra de l’intérêt que lui porteront les partenaires commerciaux.

C’est avec quelques mois de retard sur la date prévue que Sep-Tech a lancé, le 15 juillet 2002, sa solution de paiement en ligne par carte à gratter (voir édition du 19 décembre 2001). L’Easycode (ex EZ-code) est une carte prépayée de 15, 30 ou 50 euros constituée d’un code à dix-huit chiffres voilés par une couche à gratter. Code ? et uniquement lui ? qu’il faut communiquer au site marchand pour valider la commande. La carte Easycode se destine exclusivement aux achats en ligne de faibles montants et immatériels comme les articles de presse, le téléchargement de MP3, le visionnage de vidéos, etc. “Je suis convaincu que l’Internet gratuit touche à sa fin”, explique Thierry Baillie, fondateur et directeur de SEP-Tech, “je pense que l’information sera le produit phare de la vente en ligne.”

La carte permet donc de payer de façon totalement sécurisée (pas de communication de numéro de carte bancaire ou autres données personnelles) et parfaitement anonyme. Elle peut également être créditée via le portail Easycode.info ou être déclarée perdue ou volée et, le cas échéant, bloquée. Si le site Web est effectivement ouvert, il n’est pas encore opérationnel. “Le portail sera réellement prêt pour la rentrée de septembre”, précise le fondateur. Bien entendu, seuls les sites partenaires acceptent le paiement par Easycode. Il y en a une dizaine aujourd’hui (dont gyneweb.fr, cuisineaz.com, refasso.com…). “Il devrait y en avoir une trentaine à la fin août”, promet Thierry Baillie, “des sites en concordance avec notre exigence de qualité de service”.

Un réseau de distribution étendu

Développée par la société SEP-Tech, l’Easycode est distribuée en France sur le réseau CTI (distributeur des cartes Tele2) constitué de 4 000 points de ventes. Un réseau qui devrait s’étendre au fil des mois à des cybercafés, bureaux de tabac, points presse, etc. On pourra aussi commander la carte sur le site portail “avec paiement par chèque”, souligne Thierry Baillie. SEP-Tech espère écouler 100 000 cartes grand public (la société commercialise également des cartes en marque blanche) en un an. Il faudra, pour cela, multiplier les partenariats avec les sites “marchands”… si l’état actuel du marché leur en laisse le temps.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur