Acquisition de Bitstrips : les Bitmoji débarquent sur Snapchat

EntrepriseFusions-acquisitions
2 1

Snapchat officialise l’acquisition de Bitstrips et détaille l’intégration de son application Bitmoji dans son service. Ou comment ajouter des stickers personnalisés à Snapchat.

En mars dernier, une rumeur évoquait l’acquisition de Bitstrips par Snapchat. C’est désormais chose faite, en bande dessinée.

La start-up basée à Toronto (Canada) propose l’application mobile Bitmoji, qui permet aux mobinautes de créer des bandes dessinées intégrant leur avatar.

Ce dernier peut aussi être inséré n’importe où sur le Web, ce qui inclut Messenger, Slack et Gmail. Le Bitmoji peut être utilisé dans ces applications de messagerie pour exprimer différents sentiments en le déclinant et le personnalisant.

Tout le staff de Bitstrips a rejoint Snapchat, à la suite de cette transaction dont le montant s’élève à 100 millions de dollars.

Snapchat en a également profité pour expliquer comment il avait intégré Bitmoji dans son service. Deux domaines d’expérience de Snapchat sont concernés, avec les chats et les snaps.

Afin d’accéder aux Bitmoji, les utilisateurs doivent télécharger l’application Bitmoji puis se connecter avec leur identifiant Snapchat. Dans les paramètres de Snapchat, ils pourront associer leur compte Bitmoji.

Les utilisateurs pourront également inclure leur Bitmoji à côté de celui d’un ami. Snapchat parle alors de « Friendmoji ». Si un mobinaute appuie deux fois (« double tap ») pour répondre à un snap, les Friendmojis apparaîtront dans les Snap Stickers.

Snapchat ne cesse d’intégrer de nouvelles fonctionnalités à son service afin de le rendre toujours plus attractif auprès des jeunes, très friands de nouveautés. La société revendique 150 millions d’utilisateurs actifs quotidiennement, avec plus des deux tiers qui créent du contenu chaque jour.

Pour alimenter le service en nouveautés, elle n’hésite pas à recourir à la croissance externe. Bitstrips constitue sa cinquième acquisition.

Snapchat a déjà acquis AddLive pour 30 millions de dollars (chat audio et vidéo), Looksery pour 150 millions de dollars (reconnaissance faciale), Vergence Labs pour 15 millions de dollars (start-up qui planchait sur des lunettes de réalité augmentée baptisées Epiphany Eyerwear), Scan.me pour 50 millions de dollars (QR scanning et iBeacon) et Seene en juin dernier pour un montant non divulgué (app photo 3D).

Créé en 2007, Bitstrips a levé 11 millions de dollars auprès d’un panel d’investisseurs comprenant notamment Horizons Ventures et Kleiner Perkins Caufield & Byers.

Snapchat-Bitmoji

(Crédit image : @Snapchat)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur