AdKeeper voit grand pour son service de sauvegarde de publicités en ligne

CloudMarketingPublicité

La start-up américaine AdKeeper a levé 35 millions de dollars pour déployer à grande échelle son outil “Keep Button”, permettant de sauvegarder ses bannières publicitaires en ligne préférées.

La start-up AdKeeper veut prouver que les internautes aiment la publicité.

Fondée en octobre 2010 et dirigée par Scott Kurnit, cette jeune pousse américaine met en place des outils permettant à un internaute de marquer et de sauvegarder ses publicités préférées sur Internet.

Pour développer son business, AdKeeper vient de boucler un deuxième tour de table de 35 millions de dollars auprès de la société de capital-risque Oak Investment Partners.

Cette levée de fonds, après celle d’un montant de 8 millions de dollars organisée cet automne, devrait permettre à la start-up new-yorkaise de développer son service de “marque-page des bannières publicitaires”, encore en version bêta, qui se présente sous la forme d’un “Keep Button”.

Les annonceurs peuvent ainsi insérer un bouton en forme de « K » en bas de leurs bannières publicitaires apparaissant sur les sites Internet. Les internautes visualisant ces publicités peuvent alors rapidement les sauvegarder en cliquant sur ce « Keep Button ».

Les réclames sont alors automatiquement archivées sur une page Web dédiée. Une innovation intéressante pour les internautes qui souhaitent, par exemple, retrouver facilement les références d’un produit, des promotions et des réductions citées dans une pub Web.

Ce service proposé par AdKeeper est surtout un bon moyen pour les annonceurs de mesurer l’impact des réclames diffusées en ligne. Ils peuvent ainsi savoir combien d’internautes ont cliqué sur le “Keep Button” pour sauvegarder leurs publicités et à partir de quels sites Web.

Des marques américaines comme McDonald’s, Gap, Unilever, Pepsi ou Macy’s testent ce service.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur