L’administration chinoise se passe de l’iPad et des MacBook

CloudMobilitéTablettes
administration-chinoise-ipad-macbook

La Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR) aurait décidé de rayer ces produits Apple de la liste des fournitures pour le secteur public.

Le grand nettoyage se poursuit dans la liste des équipements et logiciels autorisés au sein des administrations chinoises.

La semaine passée, on apprenait d’un agence de presse locale que les solutions de sécurité commercialisées par Symantec et Kaspersky avaient été écartées au profit d’offres “souveraines” (ce que les deux éditeurs américains ont démenti). A en croire Bloomberg, la Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR) aurait franchi une nouvelle étape en tirant un trait sur plusieurs technologies d’Apple. Notamment les différentes versions de la tablette iPad (Air, mini) et les ordinateurs portables MacBook (Air, Pro).

Vraisemblablement portée par des exigences de sécurité, cette initiative n’est pas confirmée. Elle constituerait néanmoins une suite logique dans la vague de représailles menées par Pékin après l’inculpation, aux Etats-Unis, de plusieurs de ses ressortissants pour cyber-espionnage. Les Américains accusent la Chine de mener des attaques et de vastes opérations d’écoutes électroniques sur leur territoire. La dernière campagne en date aurait mené au piratage de la base de données RH du gouvernement.

La volonté des autorités chinoises de réduire sensiblement leur dépendance vis-à-vis des Etats-Unis en matière de nouvelles technologies a été amplifiée par l’affaire Snowden. Elle s’est traduite par une migration massive de Windows à Linux, par une exclusion des systèmes IBM du secteur bancaire… et plus récemment par un raid surprise dans les locaux de Microsoft pour saisir des documents dans le cadre d’une enquête concurrentielle.

Autant de mesures qui, comme le note Silicon.fr, auront un impact financier important pour les entreprises IT concernées.

Apple iPad Air

Image 1 of 5

Evolution ou révolution ?
Apple s'appuie aussi sur le socle technologique établi avec l'iPad de 4e génération, mais franchit un nouveau cap en termes de puissance (puce A7), de connectivité (Wi-Fi MIMO ; compatibilité 4G étendue), mais aussi de finesse (7,5 mm) et de légèreté (à partir de 469 g).

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les technologies Apple ?

Crédit photo : Murashko Dmitriy Pavlovich – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur