Administration : l’outil de script Monad de Microsoft sera baptisé PowerShell

Cloud

L’interface en ligne de commande sort en version Release Candidate 1. La livraison de la version définitive est attendue en fin d’année.

Microsoft a mis à la disposition des utilisateurs son interface en ligne de commande Monad en version Release Candidate 1 (RC1), dernière étape avant la finalisation du logiciel.

L’éditeur a annoncé lors du Microsoft Management Summit de San Diego que le produit final sera baptisé PowerShell et que sa sortie devrait intervenir au cours du quatrième trimestre 2006.

PowerShell proposera aux utilisateurs un environnement de ligne de commande similaire à celui des systèmes Unix, qui leur permettra de réaliser des tâches via des commandes au lieu d’utiliser l’interface graphique traditionnelle de Windows.

“Il a été difficile d’automatiser les tâches répétitives du fait du manque d’utilitaires et de langages de script [?], sans parler de l’absence de conventions communes de syntaxe et de nommage”, a souligné Ward Ralston, chef de produit technique de Microsoft, sur un blog de la société.

Une passerelle entre Windows et Linux

La technologie propose plus de 130 utilitaires standards pour réaliser des tâches courantes d’administration. L’outil peut également être utilisé pour administrer des applications tierces ou encore pour traduire des commandes Unix classiques dans leur équivalent Windows, ainsi que Microsoft l’a démontré au salon Linuxworld en août dernier. Les utilisateurs d’Unix étant souvent peu familiers des commandes Windows, PowerShell permettrait ainsi de simplifier les migrations entre les deux systèmes d’exploitation.

A l’origine, l’application devait être intégrée dans Windows Vista mais elle sera finalement incluse dans les prochaines versions d’Exchange et de Microsoft Operations Manager. L’outil a acquis une notoriété instantanée l’année dernière, quand le spécialiste de la sécurité F-Secure a fait état de la découverte d’un code proof of concept qu’il a, de façon erronée, qualifié de premier virus pour Windows Vista.

PowerShell RC1 est disponible gratuitement en téléchargement sur le site de Microsoft.

(Traduction d’un article de VNUnet.com en date du 26 avril 2006)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur