Adobe absent de MacWorld New-York

Mobilité

Adobe Systems ne participera pas à la fête de la MacWorld Expo de New York qui doit débuter le 17 juillet prochain. La firme met cette absence sur les restrictions de budget qu’elle s’impose pour sortir de la crise que connaît actuellement l’industrie informatique. Mais Mac OS restera-t-il une référence pour cette firme qui domine les arts graphiques ?

La présence d’Adobe aux manifestations mettant en relief la plate-forme d’Apple est habituelle et manifeste ! Avec des stands qui concurrencent traditionnellement ceux d’Apple, la firme spécialisée dans les arts graphiques ne laisse rien au hasard, montrant à chaque fois sa présence dans le monde de la Pomme. Pour cette raison, son absence à MacWorld New York risque d’être fort remarquée cette année ! Adobe a en effet annoncé qu’elle ne participerait pas à cette manifestation pour des raisons budgétaires. Son service des relations publiques l’a en tout cas confirmé au magazine MacWorld : “Pour des raisons économiques, Adobe n’exposera pas à MacWorld Expo New York cet été.” La firme sera présente de manière moins officielle, auprès des groupes d’utilisateurs Mac.

Cette décision d’Adobe n’est pas pour rassurer la communauté des utilisateurs justement : la firme a emprunté depuis quelques années une stratégie multiplates-formes, se détachant peu à peu de son soutien exclusif du Mac, initié par le fondateur de la firme, John Warnock. Remplacé depuis peu par Bruce Chizen, qui a passé quelques années dans son giron, le cap reste aujourd’hui fortement marqué par l’engagement de la société sur la plate-forme d’Apple, avec toutefois une réactivité moins marquée que par le passé. C’est cette tendance qui pourrait faire peur aux utilisateurs professionnels des produits d’Adobe. Ceux-ci font valoir à la société leur implication dans les produits de la firme depuis des années et les spécificités de la plate-forme de la Pomme pour ses produits. Certains utilisateurs ont critiqué ouvertement le peu de support d’Adobe envers Mac OS  X. Pour le moment, les applications de la firme qui ont été carbonisées se comptent… sur le doigt ! Acrobat Reader est le seul programme utilisable sur Mac OS X nativement ! Pas de quoi pavoiser !

Atout d’Adobe : PDF est intégré à Mac OS X

Pourtant, Adobe a tout intérêt à mettre les bouchées doubles sur les sorties de ses produits natifs pour Mac OS X : il apparaît que nombre de spécialistes des arts graphiques, déjà aux Etats-Unis mais aussi peu à peu ailleurs, vont prendre leur décision d’un passage à Mac OS X en fonction de l’arrivée des applications carbonisées d’Adobe. Sur Mac, avec le moteur de rendu graphique Quartz intégré à un système issu du monde Unix, les avantages que pourraient tirer les artistes sur les machines équipées de produits natifs ne devraient pas manquer. L’orientation donnée par Adobe de se reposer sur son format PDF pour ses lignes de produits est une autre des raisons pour lesquelles la firme pourrait profiter du formidable effet de levier que lui offre Mac OS X : PDF y est directement intégré dans le système d’affichage !

Alors ? Adobe est très fortement attendu au tournant. Pour le moment, impossible de savoir lequel de ses produits de référence apparaîtra avant l’autre : InDesign est le plus souvent cité. Il a été montré dans une version carbonisée au dernier Seybold de Boston. Si ce logiciel est prêt dans peu de temps, il risque de créer un précédent qui ne devrait plus faire craindre aux utilisateurs du Mac de manquer de produits d’Adobe : InDesign se présente comme le rival du leader de la PAO, QuarkXpress ! Les efforts d’Adobe dans cette direction l’amèneraient nécessairement à fournir ses autres produits sur Mac OS X pour saper définitivement l’emprise de son concurrent sur ce marché. Une belle bataille en perspective !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur